A la uneActualités

LE 7H50 du directeur du musée de la romanité : « une moyenne de 650 visiteurs chaque jour »

Le musée de la romanité de Nîmes (Photo Anthony Maurin)

Bernard Reilhac est le directeur de la SPL Culture et Patrimoine mais aussi du musée de la romanité de Nîmes. Quelques semaines après l'ouverture et l'inauguration en grande pompe, il dresse un premier bilan pour Objectif Gard. Interview.

Objectif Gard : Quel bilan tirez-vous après l'ouverture du Musée de la Romanité?

Bernard Reilhac : Cela se passe très bien. Depuis l'ouverture jusqu'à hier soir (dimanche), on compte 23 755 visiteurs très précisément. C'est pas mal du tout avec une moyenne de 650 visiteurs chaque jour. La tendance est donc plutôt excellente pour un mois de juin. D'autant que les vacances n'ont pas commencé. Pour l'instant, nous sommes sur des visites individuelles. Cet été, et particulièrement durant la prochaine année scolaire, nous aurons une multiplication de visites de groupes.

Qui visite le musée aujourd'hui ? Des Nîmois, des familles, des touristes...

C'est un peu tôt pour identifier précisément l'origine des visiteurs. De façon globale, on peut dire que nous avons tendance à bénéficier de visites d'habitants de la Région Occitanie. Du Gard particulièrement mais aussi de touristes qui ont la curiosité de venir voir ce musée moderne. Comme je vous le disais, nous ne sommes pas encore dans la pleine saison estivale mais nous observons la visite de nombreuses familles attachées au patrimoine qui viennent découvrir l'édifice. On a vraiment - et c'est l'un des points de grande satisfaction - des retours très positifs, très qualitatifs. Le musée répond à nos objectifs.

De façon plus globale, comment va s'intégrer le musée dans le parcours touristique Nîmois ?

Le musée de la romanité est vraiment l'outil de valorisation dans la destination Nîmoise. Il prend tout son sens. Les touristes de passage à Nîmes visitent les monuments existants et viennent au musée pour avoir des clés, pour mieux comprendre notre patrimoine historique. Nous avons d'ailleurs mis en place des Pass romanité qui permettent d'accéder à l'ensemble des monuments romains de la ville et au musée. Indéniablement, avec cette ouverture, nous avons densifié l'offre touristique et les retombées, difficile à mesurer aujourd'hui, seront forcément très positives.

Propos recueillis par Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité