A la uneActualités

LA GRAND’COMBE Quinze professionnels de santé sous le même toit

Inauguration de la maison de santé Simone Veil, à La Grand'Combe. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Après cinq ans de gestation et 2,3 millions d’investissement, la maison de santé pluri-professionnelle de La Grand’Combe a été inaugurée ce mercredi 27 juin.

Malgré un soleil brûlant, de nombreux habitants ont convergé sur le perron de la nouvelle maison de santé, bâtie sur la place Ferdinand Durand, où élus et acteurs du projet étaient réunis pour couper le ruban inaugural. Baptisée Simone Veil, cette structure moderne et fonctionnelle est l’aboutissement d’un long travail de réflexion mené par plusieurs professionnels de santé rassemblés en association. Pourtant, au départ, ce n’était pas gagné : « Je me souviens d’une première réunion, en décembre 2012, pour évoquer la perspective d’une maison médicale. Nous avions fait chou blanc ! », raconte le maire Patrick Malavieille. Finalement, après avoir alerté l’année suivante l’Agence régionale de santé sur le risque de désertification médicale au sein de l’ex-Pays Grand’Combien, la commune voit le projet prendre doucement forme avant le premier coup de truelle, donné en décembre 2016, quelques jours avant la fusion de la Communauté de communes avec Alès Agglomération.

La maison de santé, conçue sur deux étages et d’une surface totale de 1100 m², est désormais ouverte aux patients depuis trois mois. Quinze professionnels y sont déjà installés dont deux médecins, un kinésithérapeute, une sage-femme, une orthophoniste, un podologue et neuf infirmiers. Un troisième médecin généraliste ainsi que l’installation d’un laboratoire d’analyses médicales sont attendus dans les semaines à venir. « Une diététicienne, un ostéopathe, un psychologue, un sophrologue (…) vont aussi rejoindre la maison », ajoute Brigitte Bouzige, pharmacienne et présidente de l’association des professionnels de santé. Plus qu’un cabinet médical, « c’’est une prise en charge collective qui est proposé », souligne fièrement Patrick Malavieille. Mais cette maison, c’est aussi (et surtout) un excellent remède à la désertification médicale qui touche les communes rurales.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité