A la uneCulture

FAIT DU JOUR L’école intercommunale de musique de Petite Camargue : plus de 850 musiciens

La structure installée à Vauvert est l'une des plus importante du Gard. Mais pas seulement…

Associative puis municipale et aujourd'hui intercommunale, l'École enseigne aujourd'hui, à plus de 850 élèves du territoire, de tous âges et de toutes provenance sociale, la musique sous presque toutes ses formes. Autant de raisons qui valent qu'on s'y arrête, le temps d'un entretien avec Philippe Guyon, son directeur depuis 1989.

Petite école devenue grande

Des formations classiques qui se produisent en concert

L'école est si ancienne, que son directeur depuis presque 30 ans ne se souvient même plus de la date de sa création. Au début, elle était structure associative, en 2000 c'est la municipalité qui l'a prise en charge. Deux ans plus tard lors du basculement des compétences à la communauté de communes Petite Camargue, elle est devenue intercommunale. Un surcroît de moyens qui, selon son directeur, a permis de maintenir le prix des cotisations mais surtout d'ouvrir de cours sur les communes alentours.

Une politique sociale qui fonctionne !

On peut auditionner avec son instrument préféré. Et si on est une fille, on le droit d'aimer la batterie…

Depuis septembre 2016, l'école intercommunale de Petite Camargue s'est installée dans de nouveaux locaux. Un vaste bâtiment situé dans un quartier prioritaire de la ville de Vauvert. Un choix politique qui semble porter ses fruits et aller dans le sens de la mixité sociale. L'emplacement géographique ne suffit pas à expliquer ce succès, il faut y ajouter une politique tarifaire volontairement accessible et un atelier de MAO (musique assistée par ordinateur) ainsi que des cours de Hip-hop initiés en collaboration avec l'association Rives.

Musiciens en herbe et artistes en devenir…

Concert de Noël de l'école intercommunale de Vauvert

Sur l'année 2017/2018 on dénombre plus de 850 élèves inscrits à Vauvert mais aussi à Aubord, Beauvoisin, le Caïlar, Bernis et Mus. 27 professeurs, un secrétaire, un régisseur et un adjoint assurent la bonne marche de l'école. "C'est un petit effectif", fait remarquer Philippe Guyon. L'objectif de l'école est d'enseigner la "musique plaisir" mais avec une exigence de qualité. "Si certains élèves veulent aller au-delà du hobby, on peut les préparer", pointe le directeur qui cite en exemple Laurent Coulondre, un musicien de jazz, pianiste, organiste et fer de lance de la nouvelle génération, émanation de l'école qui a aussi produit quelques enseignants.

Faites de la musique !

Philippe Guyon et son big band de jazz sortent un 5e Disque !

L'école enseigne une large palette de styles différents allant  de la musique classique à la MAO en passant par les musiques actuelles, le jazz, les variétés… Au sein de l'école, on apprendre en solo ou faire partie d'une formation. Les enfants ont la leur, la Chorale des petits loups qui s'est produite lors d'événements comme "Jazz à Vauvert" récemment.

Les adultes ont eux aussi mené à bien un projet de chorale associé à un orchestre symphonique, sur le thème de la musique classique au cinéma. Des formations de l'école ont joué sur tout le territoire pour la fête de la musique. Enfin un stage de jazz s'est achevé par un concert Place des Halles à Vauvert avant la pause estivale … Bref, ça ne chôme pas. Dès novembre prochain, Philippe Guyon annonce quelques événements qui auront été mis sur pied dès la rentrée. Lequel directeur dirige aussi le big band de jazz de Vauvert. Lequel combo de Petite Camargue vient de sortit son 5e disque !

Musique source de joie !

Les Petits Loups, une chorale de jeunes que la musique épanouit

Un succès comme celui de l'école intercommunale de Petite Camargue ne peut être que multi-vectoriel. Financièrement elle bénéficie d'aides du Département, des cotisations de élèves, et le solde de ses besoins de fonctionnement est pris en charge par la Communauté de communes (74%). Son ouverture musicale et géographique sur le territoire ainsi que sa politique de cotisations permettent au plus grand nombre d'apprendre la discipline musicale de son choix. Mais ce n'est pas tout, pour s'inscrire, il n'y a aucune restriction, qu'elle soient géographique (hors territoire, les cotisations sont seulement un peu majorées) ou d'âge. La seule limite étant le nombre de places disponibles. Ça vous tente ? Les cours reprennent à la rentrée. Contact : 04 66 88 87 40.

Véronique Palomar-Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité