Faits Divers

GRAU-DU-ROI Les gendarmes et les fleurs de chanvre du bureau de tabac

Photo illustration

Le débat sur la dépénalisation de la marijuana est sur la table des discussions. Mais une affaire a secoué récemment un débit de tabac du Grau-du-Roi.

Les militaires gardois ont eu vent qu'une odeur de cannabis soufflait chez le professionnel de la station balnéaire. Habillés en civil, deux gendarmes sont allés constater par eux-même de quoi il s'agissait. Et rapidement ils ont trouvé le produit suspecté. Des sachets vendus 26,50 euros chacun dont la composition est de la fleur de chanvre. Légal ? Pas autorisé? Rapidement, la légalité de cette vente a été validée. Car pour que le chanvre soit classé comme un stupéfiant, et donc punissable judiciairement, il faut que la teneur en THC, la substance la plus abondante dans la plante de cannabis, soit supérieure à 0,3... Or, le buraliste de la cité balnéaire gardoise vend des fleurs de chanvre avec 0,2 de THC. Des ventes légales donc...

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité