A la uneActualitésSociété

NÎMES Une Maison dédiée aux associations

Le tissu associatif nîmois va bientôt s'enorgueillir d'un nouveau lieu de travail qui ouvrira ses portes le 1er octobre 2018.

Anciennement connu sous le nom d'Agora, le bâtiment sera prochainement la Maison des associations de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Le bâtiment réhabilité de l’Agora, labellisé bioclimatique et citoyenneté, environnement et développement durable, présentait de nombreux avantages pour accueillir des locaux modernes, confortables, facilement accessibles par les transports en commun et à proximité de nombreux espaces de stationnement.

Mais avant d'ouvrir dans ce lieu quasi paradisiaque, les associations nîmoises devront attendre la fin du chantier de réhabilitation prévu fin septembre.

Les élus de la Ville contents de l'avancée du chantier (Photo Anthony Maurin).

La Maison des associations présentera un ensemble de critères d’accueil optimum. Son rez-de-chaussée, clair et lumineux, proposera un véritable espace d’accueil et plusieurs salles de grande capacité permettront d’accueillir un public nombreux. " J’ai souhaité, par l’ouverture de la Maison des associations, créer un lieu privilégié d’accueil et d’échanges dédié aux bénévoles des structures associatives nîmoises, explique Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes. Elle offrira un accompagnement personnalisé des acteurs associatifs et mettra à disposition des ressources et moyens logistiques, visant à soutenir leurs activités. C’est un lieu unique où mutualisation sera le maître-mot ".

Le hall d'entrée (Photo Anthony Maurin).

L’équipement proposera des prestations personnalisées englobant l’utilisation de bureaux, des salles d’activités et de réunion, un pôle multi média avec accès wi-fi ou encore la location de matériels. Des boîtes aux lettres, badges d’accès et casiers individuels seront par ailleurs mis à disposition des associations. En tout, le bâtiment, réparti sur quatre étages et environ 2 500 m² de surface, présente des critères de confort et d’accessibilité optimum.

De l'extérieur, côté Parc des expositions (Photo Anthony Maurin).

Au rez-de-chaussée, un vaste hall d’accueil permettant diverses rencontres et expositions associatives ainsi que huit salles multi-activités mutualisées pour les réunions, conférences, assemblées générales, expositions… Avec la mezzanine, c'est le pôle multimédia avec six postes informatiques et connexion wi-fi qui sera positionné. Au 2e étage, sept bureaux et deux salles de réunion mutualisés, au 3e, encore sept bureaux et une salle de réunion mutualisés. Enfin, au 4e et dernier étage, dix bureaux et deux salles de réunion mutualisés.

Autre partie du hall d'entrée (Photo Anthony Maurin).

Les associations inscrites à l’année pourront réserver des bureaux, salles de réunion, salles d’activités et salles plénières dans la limite de dix heures hebdomadaires pour une salle et de six heures hebdomadaires pour un bureau (week-end compris). La réservation de salles plénières configuration maximale (uniquement le dimanche à titre dérogatoire et exceptionnel) peut être effectuée moyennant les sommes de 30 euros (pour une réservation de 10h à 12h), de 60 euros (pour une réservation de 14h à 20h) ou de 100 euros (pour une réservation à la journée).

Des couleurs et des matériaux nobles (Photo Anthony Maurin).

Les associations bénéficiant d’une mise à disposition ponctuelle peuvent disposer de bureaux (5 euros de l'heure), de salles de réunion (10 euros de l'heure), salles d’activités (12 euros de l'heure) et salles plénières (15 euros de l'heure) dans la limite de 50 heures par an (week-end compris) et ne peuvent faire l’objet d’un créneau hebdomadaire. La réservation de salles plénières configuration maximale (uniquement le dimanche à titre dérogatoire et exceptionnel) peut être effectuée moyennant les sommes de 60 euros (pour une réservation de 10h à 12h), de 100 euros (pour une réservation de 14h à 20h) ou de 160 euros (pour une réservation à la journée).

Un des nombreux bureaux (Photo Anthony Maurin).

Nouveauté, les syndics professionnels et utilisateurs ponctuels pourront disposer des salles de réunion, salles d’activités et salles plénières moyennant le paiement de 70 euros par réservation. Comme vous l'avez compris, cette nouvelle Maison des associations est un bâtiment public qui a gardé cette perspective. En avance sur son temps, l'ancienne Agora laisse la place au futur de la vie associative à Nîmes. Jean-Paul Fournier l'avait promis en 2014 avant son élection, promesse tenue.

De lintérieur dun bureau, les " brise-soleil " peuvent paraître anxiogènes mais fonctionnent bien (Photo Anthony Maurin).

Cette nouvelle structure devrait se positionner comme un carrefour entre les disciplines et les générations. " Parce que l’engagement citoyen, social, culturel et économique est une des forces de notre ville. Nous sommes fiers de proposer un équipement qui contribue à l’émergence d’initiatives et de projets provenant du tissu associatif local ", conclut Jean-Paul Fournier.

Le projet tel qu'il était conçu. La couleur jaune sera moins vive, plus mordorée, voire sombre.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité