A la uneActualités

ALÈS Cinq moments forts de la Semaine cévenole à ne pas manquer

Max Roustan lors de la présentation du programme de la Semaine cévenole. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce matin, le maire d’Alès, Max Roustan, a présenté - en tenue d’époque - la septième édition de la Semaine cévenole. Une manifestation réclamée par les alésiens qui se tiendra désormais tous les ans. Objectif Gard a décortiqué le riche programme pour vous proposer les cinq grands moments à ne pas manquer.

L'inauguration

La manifestation, dont le thème de l’édition 2018 est « Au cœur du moyen-âge », commencera par une semaine culturelle avec des conférences, des concerts, des expositions et visites guidées... Le premier grand moment aura lieu le lundi 1er octobre, à 18h45, dans la cour du Fort Vauban. L’occasion pour le public présent de déguster les bières du brasseur alésien, Sylvain Cérène, l’un des lauréats du concours Alès Audace 2017. Ceux qui veulent se prêter au jeu pourront se présenter en costume d'époque puisqu’un service gratuit de location de 450 costumes est mis en place ce même lundi à l’Espace Cazot (contre un chèque de caution de 100€ et une photocopie de la carte d’identité). Ce sera enfin l’occasion d’entendre des mélodies médiévales et de la harpe.

Le bœuf à la broche

C’est toujours un succès de la Semaine cévenole. Le vendredi 5 octobre, à partir de 19h sur la place de la mairie, un bœuf à la broche accompagné de son aligot sera servi dans les assiettes (10€ par personne). Des groupes de musique animeront ce repas très attendu. Il est d’ailleurs vivement conseillé de réserver sa place à partir du 1er octobre à la Mairie Prim’ (9h-12h / 14h-17h)

Embrasement du Fort Vauban

Le vendredi 5 octobre, à 21h30, après avoir dégusté le bœuf à la broche, les spectateurs sont invités à assister à un spectacle pyrotechnique qui embrasera le Fort Vauban. Plusieurs combats de cape et d’épée sont également prévus.

Défilés costumés

Une autre tradition qui attire toujours beaucoup de monde - rappelons que 8 000 personnes avaient participé à cette Semaine cévenole il y a deux ans - : le défilé. Il y en aura deux le samedi 6 octobre. Le premier, à 10h30, partira de la place de la mairie, empruntera la rue Taisson jusqu’au marché avant de revenir par le même itinéraire. Celui de l’après-midi, à 16h, partira du Pont Vieux pour rejoindre la mairie. Il aura pour particularité de compter 400 moutons parmi les marcheurs. À noter également la présence de Miss Alès et de ses dauphines.

Projection

Le samedi 6 octobre, à 21h, un spectacle son et lumière sera projeté sur les escaliers de la place des Martyrs de la Résistance. Le show évoquera des célèbres histoires de notre enfance et des légendes locales. Une scénographie géante que les organisateurs présentent comme « monumentale ».

Et aussi...

Des tournois de chevalerie avec jeux médiévaux le dimanche 7 octobre sur la place de la mairie (à 11h et 16h). Un border collie au milieu d’un troupeau de 50 oies savantes le dimanche 7 octobre sur la place de la mairie (à 13h et 15h). L’inauguration du campement militaire et du marché artisanal le samedi 6 octobre au Fort Vauban (11h). Une chasse aux objets insolites dans les vitrines des commerçants alésiens entre le 2 et le 6 octobre. Une conférence sur les Templiers, le mercredi 3 octobre à 14h30 au Capitole.

Tony Duret

Tout le programme détaillé de la Semaine cévenole à découvrir sur ce lien.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité