A la uneActualitésSociété

NÎMES Japanonymes : la convention de tous les possibles

Dernier jour ce dimanche pour la convention. Spectacles et animations dans tous les rayons...

Venez comme vous êtes... Ou venez costumé (Photo Anthony Maurin).

Karaoké, jeux vidéos, figurines de collection, posters et affiches, babioles et objets de grandes valeurs, gastronomie asiatique... Voilà l'essentiel de ce que trouveront les curieux qui iront ce dimanche au Parc des Expos pour faire un tour à la Japanonymes, la cinquième convention proposée par l'association éponyme.

Créée en 2014, l’association a organisait déjà un an plus tôt un petit événement au " London Tavern " qui accueillait alors 400 personnes. Au vu du succès rencontré, la version biennale était choisie pour ne pas limer la corde et pour faire ressentir une sorte de manque d'une année sur l'autre car aujourd'hui la convention se tient fièrement au Parc des expositions et a accueillie pour sa première édition sur le site plus d'un millier de visiteurs... Depuis, les chiffres explosent !

Câlins à gogo, tenues improbables et ambiance fort sympathique (Photo Anthony Maurin).

Pourquoi les fans se pressent-ils aux portes du Parc des expos ? Pour plusieurs choses toutes aussi valables les unes que les autres : Karaoké, salon du " Panda thé ", escape game, massage shiatsu, coin lecture, jeux vidéos, kimonos, calligraphie, dessin, jeux de société ou encore exposition de voitures japonaises. Rien que ça !

Epic Pixel Battle vous fera par exemple découvrir les battles de rap. Personnages de jeux vidéos et dessins animés s’affronteront dans un combat où tout les coups sont permis. Découvrez un spectacle où les membres d’EPB mouillent la chemise. Présents également sur leur stand tout le week-end, vous pourrez profiter d’animations et tester les Epic Pixel Battles comme des pros.

(Photo Anthony Maurin).

De nombreux auteurs sont aussi de la partie comme Manon Orlhac, Alexandre Staïlis, Drake Manakete, Fanny Antigny, Simonne L. Pennyworth, Olivier Tsin, Alain Dupas, Monsieur OP, Michaël Almodovar... Mais aussi des spécialistes du cosplay tels que Bahamut Cosplay, Italina Cosplay ou Opalescence Cosplay. Romain Houlès, comme maquilleur, Mad Dog, Mister Flech comme Youtubers et Didoux ainsi que Betachuu pour la danse viendront eux aussi agrémenter cette convention de leur art, de leur savoir et de leur disponibilité souriante et sincère.

Même des spécialités japonaises sont à déguster (Photo Anthony Maurin).

Comme toujours, un concours de cosplay sera organisé. Il sera d'ailleurs le point d'orgue de cette fin de salon puisque c'est le grand défilé qui va clore cette cinquième édition de la Japanonymes. Pour les tarifs, un adulte doit débourser huit euros pour la journée quand un enfant doit en demander six à ses parents. Le tarif enfant est d'ailleurs utilisable jusqu’à l’âge de 10 ans inclus.

Franche camaraderie et curiosité affective entre les visiteurs, une bouffée humaine à ne pas négliger (Photo Anthony Maurin).

Au programme de cette journée dominicale :

9h30 : Ouverture au public

10h : Démonstration Aïkido

10h30 : Betachuu – Danse J-Pop

11h : M. Flech

12h : Présentation des auteurs : Monsieur OP, Olivier Tsin et Drake Manakete

12h45 : Quiz

13h : Epic Pixel Battle

14h : Démonstration Aïkido

14h30 : Mad Dog

15h : Présentation des auteurs : Alexandre Sanchez, Simonne L. Pennyworth et Manon Orlhac

16h : Betachuu – Danse J-Pop

16h30 : Demi-finale et Finale du tournoi de Super Smash Bros

17h15 : Didoux – Danse K-Pop

17h30 : Défilé Cosplay libre

18h : Danse des internet

18h30 : Fermeture au public

Certains jouent, d'autres regardent (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité