A la uneFootballNîmes OlympiqueRCNG NîmesSports GardUSAM

CLARENSAC Au collège, les sportifs nîmois se sont mobilisés pour la dictée Ela

Le Nîmes Olympique, le RCN, l’USAM et le Nîmes Volley-Ball était représentés, pour la plus grande joie des sportifs et des élèves.

Umut Bozok et Baptiste Valette jouent aux professeurs pour la bonne cause (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

La présence des sportifs nîmois a permis de sensibiliser les collégiens sur la leucodystrophie.

Les premiers arrivés au collège sont les rugbymen Corentin Leboulanger et Tim Daniel. Ils sont vite rejoints par les volleyeuses Tiaré Teuruarü, Nadège Haewegene, Aïta Gaye et l’Usamiste Jimmy Brun. Tous sont habitués à jouer devant un public, mais cette fois ils stressent à l’idée de s’adresser à une classe entière. Puis arrivent les Crocos Baptiste Valette et Umut Bozok. Déjà, dans la cour, les élèves s’agitent.

Les joueuses du Nîmes VB ont distribué les copies (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

L’attaquant du Nîmes Olympique est, sans contestation, le plus populaire auprès des collégiens. Les sportifs nîmois sont d’abord briefés pendant que, derrière la baie vitrée, l’on entend, « Chalalalala, allez les Nîmois ! ». Puis, c'est le moment d’aller en classe. Les représentants du RCN et de l’USAM dans une classe, le Nîmes Olympique et le NVB dans une autre. Ces derniers vont dans la classe de Mme Faucher et ses 28 élèves de la 6eB.

Les sportifs Nîmois se sont présentés aux élèves (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Volleyeuses et footballeurs commencent par se présenter. Ils expliquent leur présence au collège et Ils rappellent qu’ils sont là pour soutenir l’action ELA (Association européenne contre les leucodystrophies), qui se décompose en trois temps : la dictée, le relais sportif mercredi et la collecte d’argent jusqu’à la fin de l’année.

« Avez-vous rencontré Mbappé ? »

Les cinq ambassadeurs du sport nîmois distribuent les copies sur lesquelles les élèves vont écrire. L’auditoire est calme et attentif.

Les volleyeuses ont signé des autographes (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Dans un premier temps, les collégiens ne doivent rien écrire mais écouter une première lecture, lente et articulée, du texte élaboré par l’écrivaine Alice Zeniter. Enfin la dictée commence. C’est Umut Bozok qui fait la lecture : « Leucodystrophie, c’est un mot compliqué… ». C'est ainsi que débute le texte. Deux puis trois lectures sont effectuées afin de corriger les fautes. Le but n’est pas d’évaluer l’orthographe mais de sensibiliser les élèves à la maladie.

Les collégiens avaient anticipé la venue des Crocos (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

À la fin de l’exercice, les enfants posent des questions aux sportifs. Si les filles s’intéressent plus aux quotidiens des volleyeuses, les garçons sont tout excités et ils interrogent les Crocos.

« Il faut être sérieux à l’école et respectueux au quotidien » 

« Trouvez-vous juste la suspension de Savanier ? Préférez-vous jouer avec Bouanga ou Alioui ? Nîmes Olympique vous a-t-il proposé un nouveau contrat ? » On se croirait dans une conférence de presse !

Le jeune Victor, entouré de Bozok et Valette (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

La séance se termine avec des signatures d’autographes qui font le bonheur des enfants. La matinée se poursuit avec la 6e A de Mme Mazay. Ils sont 29 à attendre de pied ferme les deux Crocos. Victor, un enfant en situation de handicap, a droit à une photo avec les deux footballeurs. Il est visiblement ému, les joueurs aussi. Cette fois, c’est le gardien de but, Baptiste Valette qui fait la lecture.

Les questions ont été nombreuse pour les Crocos (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Là encore, les Nîmois sont longuement questionnés. « Quelle est la marque de vos chaussures ? Comment avez-vous vécu votre penalty raté ? Avez-vous rencontré Mbappé ? » Valette et Bozok sourient et ils jouent le jeu. L’attaquant franco-turc souligne tout de même : « il faut être sérieux à l’école et respectueux au quotidien ». La leçon est bien enregistrée. À 12h30, les Crocos quittent le collège, enfin ils essayent, car dans les couloirs, leur présence n’est pas restée inaperçue.

Umut Bozok, Corentin Leboulanger, Mme Mazay et Baptiste Valette (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Ils sont nombreux à vouloir approcher leurs idoles. Et quand le buteur et le goal finissent par sortir du collège, des dizaines d’élèves les attendent en chantant « chalalalala, allez les Nîmois !» Umut Bozok n’en croit pas ses yeux et il filme la scène avec le sourire aux lèvres. Rarement, une dictée aura fait autant d’heureux.

Norman Jardin

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité