Actualité générale.FootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Bonne affaire ou mauvaise opération ?

La 11e journée de ligue 1 sera marquée par deux duels entre équipes mal classés. Les Nîmois doivent en profiter pour prendre leurs distances.

Renaud Ripart et les Nîmois peuvent faire une belle opération en cas de victoire (photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

Avec Amiens – Nantes et Monaco – Dijon au programme, les Crocos pourraient bien être les grands bénéficiaires de la journée. Mais pour cela, il faudra impérativement battre l’AS Saint-Étienne.

Les calculettes sont déjà de sortie même si cela peut paraître prématuré. Il n’en reste pas moins que les résultats de cette 11e journée peuvent donner de l’air aux Nîmois ou leur filer une mauvaise migraine. Le dernier succès des Crocos remonte au 19 août. C’était contre l’Olympique de Marseille (3-1), lors d'une belle soirée estivale. Ce soir-là, Nîmes comptait six points d’avance sur les trois derniers (Bordeaux, Amiens et Nantes).

Deux mois plus tard, le bénéfice n’est plus que d’un point sur la barragiste (Nantes) et de quatre sur les relégables directs (Monaco et Guingamp). L’embêtant, c’est que Nantes et Monaco ne sont pas des relégables très crédibles. Bernard Blaquart, l'entraîneur des Crocos, le sait bien : « tôt ou tard, ils finiront par nous dépasser » reconnaît-il. Partant de cette hypothèse, le classement des équipes concernées par le maintien pourrait être le suivant ; 17e Nîmes 10 pts, 18e Dijon 10 pts, 19e Amiens 10 pts et 20e Guingamp 6 pts.

Nîmes se sera pas relégable direct à l'issue de cette journée

Ce classement virtuel révèle la situation préoccupante des Nîmois qui seraient à égalité avec l’avant-dernier. Mais ce week-end, Nîmes peut se donner un peu d’air. Pour cela, il faut bien sûr vaincre des Stéphanois (6e) qui ne se sont inclinés qu’à deux reprises (à Paris 4-0 et à Lille 3-1). La tâche ne se sera pas aisée. Pour que la fête soit complète il faudrait que les résultats des autres équipes du bas du classement soient favorables.

Umut Bozok et les Nîmois doivent retrouver leur efficacité offensive (photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

Pour cette journée, Guingamp, la lanterne rouge, accueille Strasbourg (7e). Puis, il y aura deux matches entre menacés. Monaco (19e) – Dijon (16e) et Amiens (17e) – Nantes (18e). Cela veut dire que certains vont y laisser des plumes. La seule chose qui est sûre, c'est que les coéquipiers d'Anthony Briançon ne seront pas relégables direct (19e ou 20e) à l'issue de cette journée. C'est déjà pas mal.

Amiens - Nantes et Monaco - Dijon en chocs des mal classés

Dans l’idéal, pour Nîmes, il faudrait que les Canaris s’imposent en Picardie et que les joueurs de Thierry Henry disposent de ceux d’Olivier Dall'Oglio. Rien de vraiment extraordinaire. Finalement, c’est Nîmes qui va affronter l’adversaire le plus solide. Alors si tout veut enfin sourire, les Crocos auraient trois unités d’avance sur le 19e. Mais surtout, ils respireraient un peu mieux.

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité