A la uneFaits Divers

GARD Un gang anti-radars détruit au moins quatre appareils cette nuit

Photo DR/ illustration

Les automobilistes commencent à se frotter les mains, les autorités beaucoup moins.

Depuis quelques jours, et encore plus particulièrement depuis quelques heures, des personnes s'en prennent aux radars installés aux bords des routes gardoises. Hier soir, sur notre site nous révélions que deux appareils avaient été vandalisés sur le Chemin des canaux. Des dégradations survenus, lundi matin, en pleine journée.

La piste d'un commando agricole est évoquée. Les actes ont été commis à l'issue de la manifestation des agriculteurs devant la préfecture à Nîmes. Cette nuit de lundi à mardi, au moins quatre autres radars ont été pris pour cible et incendiés sur les commune de Saze sur la RN 100, à Ribaute-les-Tavernes, et Seynes.

Dans les trois destructions, le même mode opératoire a été constaté avec des pneus incendiés aux pieds des appareils de contrôle routier. À Brouzet-les-Alès, le radar, très régulièrement pris pour cible, a été tagué.

Au nord d'Alès, et plus particulièrement vers les communes de Salindres et Saint-Privat-des-Vieux, plusieurs radars ont été recouverts de sacs plastique afin de ne pas pouvoir flasher les automobilistes. La piste des gilets jaunes ou des agriculteurs ?

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

2 réactions sur “GARD Un gang anti-radars détruit au moins quatre appareils cette nuit”

  1. La piste des intelligents qui en on plus que raz le bol de payer pour Mr le président ou les coiffeirs de sa Dame. Nous sommes traqués jusque dans nos voitures que nous avons achetées, le téléphone avec kit mains libres ou un passager quel est la différence?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité