A la uneActualitésPolitique.

BEAUVOISIN Fronde de la majorité : mises au point

Avant le conseil municipal, opposants et majorité plantent le décor

Beauvoisin, la salle du conseil municipal désertée…

Treize des 26 conseillers municipaux de Beauvoisin se sont abstenus du dernier conseil et ont justifié leur décision par la lecture d'une lettre de défiance adressée à leur premier édile, Guy Schramm.

Une fronde qui ne vient pas de l'opposition mais bien de la majorité, qui a égrainé une liste de griefs accablant le maire et sa directrice générale des services. Réactions en chaîne avant le prochain conseil municipal.

Jeudi dernier, le collectif Beauvoisin 2020, réagissait à la prise de position des 13 signataires de la lettre de défiance et envoyait un communiqué à la presse pointant "une équipe qui se déchire en vue des prochaines élections municipales " et dénonçait "une gestion collégiale d’apparence qui aujourd’hui vole en éclat" (lire aussi ici). 

La réaction des signataires de la lettre de défiance ne s'est pas fait attendre et ils ont communiqué un droit de réponse aux allégations du collectif.  "Beauvoisin 2020", fait état d’une équipe qui se déchire en prévision des futures élections municipales. Nous nous inscrivons en faux et tenons à souligner que notre action n’a pour but que de faciliter l’achèvement de notre mandat et du programme sur lequel nous avons été élus. C’est bien le blocage actuel au sein de l’exécutif qui nous a contraint à engager une telle initiative. En second lieu, la gestion collégiale n’est pas un argument de façade. Elle fut réelle jusqu’à ce que le maire et sa DGS ne se referment sur eux-mêmes. Ce ne sont pas des fusibles, mais bien un verrou que l’on souhaite tout bonnement déverrouiller. Nous sommes fiers du chemin parcouru depuis 2014 et nous avons la ferme volonté de finir le travail dans de bonnes conditions. "

Majorité et opposition prennent position

Dans le même temps… Le groupe d'élus d'opposition réagit lui aussi et écrit dans un communiqué avoir "été spectateur d’un indigne spectacle lors de la séance du 27 novembre 2018. Nous ne sommes ni surpris par l’explosion de l’équipe majoritaire, ni par les dysfonctionnements relevés que nous pointons depuis 2014. Nous tenons à préciser que les reproches adressés au maire sont régulièrement exercés par certains adjoints au sein des commissions qu’ils animent ! Toutefois, nous condamnons le mode opératoire de manière ferme. À une époque où les électeurs restent régulièrement suspicieux sur la capacité de leurs élus à représenter l’intérêt général, cette action renforce la défiance des citoyens à l’égard des politiques publiques que nous devons mener à bien et pour lesquels nous avons été élus !"
" Nous ne sommes pas dupes et avons intégré qu’à 15 mois du renouvellement des conseils municipaux, ce groupe a souhaité lancer la campagne de 2020, (ce en quoi il rejoint, Beauvoin 2020 dans son analyse, ndlr), au détriment des projets en cours et de la qualité des services publics dont les habitants de notre commune doivent pouvoir bénéficier. Nous avons été également surpris de recevoir la convocation pour une nouvelle séance du conseil municipal lundi 3 décembre et de trouver comme rapporteurs des points inscrits à l’ordre du jour les signataires du courrier adressé au maire, indiquant qu’ils disposent à ce jour des délégations accordées par ce dernier en début de mandat." 
Et de conclure : "Compte tenu que pour cette séance à venir, le quorum n’est plus nécessaire, que les points inscrits à l’ordre du jour représentent peu d’enjeux, nous avons décidé de ne pas siéger à cette séance, dans l’attente d’une clarté et d’une lisibilité que chacun est en droit d’obtenir."
Il faudra peut-être plus que le conseil municipal de lundi pour débloquer la situation, ce qui semble pourtant être la volonté générale …
Véronique Palomar-Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité