A la uneActualitésSociété

MOBILISATION Les lycéens font comme les « grands »

Parmi les 1 500 étudiants mobilisés, une minorité seulement semblait avoir de réelles revendications. Retour en images.

Le rassemblement a débuté devant les arènes de Nîmes (photo Corentin Corger)

Quasiment tous les lycées nîmois étaient bloqués ce matin. Au plus fort du mouvement, 1 500 jeunes ont manifesté. Retour en images sur la mobilisation. 

Ernest-Hemingway, Albert-Camus, Frédéric-Mistral, Gaston-Darboux, Dhuoda, Alphonse-Daudet, Philippe-Lamour... Voici l'essentiel des établissements d'où provenaient les lycéens qui ont manifesté ce matin. À 10h30, ils étaient environ 1 500 rassemblés devant les arènes de Nîmes.

Les lycéens à la Maison Carrée qui déboulent sur le Boulevard Victor-Hugo (photo Corentin Corger)

Malgré un mouvement qui semblait peu organisé, le cortège a pris la direction du Boulevard Amiral Courbet avant de tourner à gauche Rue de la Curaterie, pour emprunter la Rue Crémieux et l'Avenue Général Perrier afin de déboucher sur la Maison carrée. Un petit tour d'Écusson conclu en descendant le Boulevard Victor-Hugo pour terminer devant la préfecture du Gard. En prévention d'éventuels casseurs, une seule entrée du centre commercial de La Coupole avait été laissée ouverte.

L'image forte restera les dizaines de lycéens qui se sont agenouillées devant les forces de l'ordre (photo Corentin Corger)

Devant la préfecture, quelques dizaines de lycéens se sont agenouillées devant les forces de l'ordre qui bloquaient l'entrée de la préfecture. Un geste réalisé en hommage aux lycéens arrêtés à Mantes-la-Jolie, la semaine dernière, dont les images ont circulé partout sur internet. Des premiers rangs qui semblaient avoir de vraies revendications comme l'opposition à la réforme du lycée et le système de Parcours Sup, synonyme pour eux de sélection.

Certains représentants des syndicats enseignants ont été aperçus pour encadrer la manifestation. Sur la page Facebook des Gilets jaunes du Gard, un appel à la convergence avait été lancé mais ce dernier a vraiment été très peu suivi. Une poignée de gilets était disséminée dans la masse des manifestants.

Les forces de l'ordre se sont mis en position mais ne sont pas intervenues (photo Corentin Corger)

Malheureusement une bonne partie des lycéens était là certainement pour faire sauter deux heures de maths ou le contrôle de philo. Quand on passait à travers la foule, certains l'avouaient eux-mêmes. L'impression de vouloir reproduire la manifestation organisée par les Gilets jaunes, samedi dernier...

Devant la préfecture, aucun incident n'a été à déplorer. Quelques fumigènes et pétards utilisés ici et là, mais aucun jet de projectiles observé envers la police. La compagnie présente s'est regroupée mais aucune intervention n'a été ordonnée. La foule s'est ensuite dissipée. Certains meneurs ont demandé d'aller bloquer vers midi le lycée Daudet. Mais pour le plus grand nombre, c'était surtout l'heure d'aller manger !

Revivez le direct de la manifestation :

 

Corentin Corger

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité