Actualités

GILETS JAUNES 300 poids lourds bloqués hier soir à Alès, des herses saisies

Photo illustration Tony Duret / Objectif Gard

On peut dire que c'était la pagaille mercredi soir et dans la nuit mercredi à jeudi sur la rocade d'Alès où près de 300 conducteurs étaient à l'arrêt.

Jusqu'à présent, au plus fort de la contestation, c'est une centaine de poids lourds qui étaient filtrés ou bloqués au même moment.

Hier soir, les poids lourds étaient garés sur plusieurs voies à hauteur du rond-point de Leclerc et le système de barrage des gilets jaunes est devenu plus dur, notamment après la chute du blocus de Dions libéré par les gendarmes mobiles mercredi après-midi.

Sur Alès, les policiers ont saisi mercredi, des herses artisanales de barrage. Des système de blocage qui ont été  inventés par des gilets jaunes d'Alès afin de faire ralentir et de mobiliser les chauffeurs récalcitrants. Deux manifestants ont été interpellés pour des contrôles d'identité.

Curieusement ce jeudi matin, les poids lourds bloqués sur cette rocade de la contestation avaient pu quitter cet axe routier et à 7h45, une source policière indiquait que la circulation était fluide sur la rocade. Une première depuis près de trois semaines. Il ne restait qu'une poignée de gilets jaunes, ce jeudi, à cette heure matinale.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité