A la uneActualités

ALÈS AGGLO Des vœux, quelques sifflets et des applaudissements

Max Roustan a présenté ses voeux, accompagné des maires d'Alès Agglo. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le président d’Alès Agglomération, Max Roustan, a présenté ses vœux, hier soir, devant plus d’un millier de personnes réuni au parc des expositions de Méjannes-lès-Alès.

Début de cérémonie un peu difficile. D’abord, Christophe Rivenq, le directeur général des services, s’est lancé dans un exercice périlleux : celui de nommer chaque maire et sa commune lors de la montée des 73 édiles de l’Agglo sur scène. Forcément, cela a occasionné quelques confusions, mêlés à quelques trous de mémoire qui ne sont pas passés inaperçus et qui ont finalement amusé la salle. Ensuite, les premiers mots de Max Roustan ont été perturbés par des sifflets dans la salle. Impassible, le patron d’Alès Agglomération a continué et en quelques secondes le calme est revenu dans le parc des expositions.

Pendant près d’une demi-heure, Max Roustan a déroulé son discours, évoquant dans un premier temps le contexte social des deux derniers mois, dont l’élu dit partager bon nombre de revendications, déplorant toutefois « qu’il n’est pas acceptable que cela se fasse au détriment de notre territoire et de son économie déjà fragilisée […] Beaucoup d’entreprises sont en souffrance économique, certaines en danger et beaucoup de salariés ont été mis au chômage technique. » Autre motif de souffrance, répété dès qu’une occasion se présente par le président, « la réduction unilatérale des dotations avec plus de 11 milliards supprimés aux collectivités sans aucune économie pour l’État. »

Des directives prises « sans concertation par quelques hauts fonctionnaires, qui ne savent rien ou très peu de la réalité profonde de notre pays. » Réalité marquée localement par un nouveau projet de territoire visant à amplifier le développement de cette grande famille de 73 communes qui composent l’Agglomération d’Alès. Un programme qui s’articule autour de trois grands axes stratégiques : emploi et économie, qualité de vie, solidarités sociétales et territoriales.

Max Roustan a enchaîné avec la liste des projets qui se concrétiseront en 2019, principalement sur Alès, avec la réouverture de la nouvelle médiathèque Alphonse-Daudet, une nouvelle école municipale de danse, une maison des jeunes, la rénovation de la cathédrale, etc. Toujours concernant l’Agglo, on retiendra notamment le début « d’ici quelques mois » du chantier des nouveaux thermes des Fumades, tout comme « les premiers travaux d’aménagement pour accueillir la future prison » qui devrait ouvrir en 2025, ou encore la création de deux plateformes pour les déchets verts à Salindres et Massillargues. Enfin, les sifflets de début de cérémonie ont laissé place aux applaudissements de rigueur.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité