ActualitésPolitiqueSociété

PONT-SAINT-ESPRIT Déjà des idées pour le budget participatif

Mardi soir, lors de la réunion publique sur le budget participatif de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour la deuxième année consécutive, la mairie de Pont-Saint-Esprit met en place un budget participatif ouvert aux idées des habitants. Une réunion publique était organisée mardi soir. L’occasion de récolter de nombreuses idées.

« Maintenant, c’est à vous de jouer. » La phrase, prononcée mardi soir par la maire de Pont, Claire Lapeyronie, résume assez bien le principe du budget participatif. 200 000 euros, dont 50 000 euros réservés au conseil municipal des jeunes, sont ainsi à disposition des projets des habitants. Un dispositif simple, mais qui commence à faire florès : « Pont est la seule ville du Gard à le proposer avec Aramon, mais en 2019, 80 villes de France proposent un budget participatif. Un nombre qui a doublé en deux ans », présente l’adjointe aux finances, Nadine Chaniol.

Le budget participatif est ouvert à des projets d’investissement qui collent aux compétences de la commune, réalisables dans l’année. Ainsi, en 2018, 41 projets ont été proposés, 14 retenus et réalisés ou en cours de réalisation. Dans l’inventaire à la Prévert du premier adjoint, Daniel Mouchetant, on retiendra l’éclairage du clocher de l’église, la rénovation du pont des ânes, la signalétique patrimoine du centre ancien (qui vient d’être mise en place, nous aurons l’occasion d’y revenir) ou encore la mise en place de ralentisseurs et la sécurisation de carrefours.

Le 15 février, date butoir

Nouveauté cette année, « un groupe de travail a réalisé un catalogue de propositions pré-chiffrées de la mairie, même s’il y a toujours la possibilité de faire des propositions libres », explique le conseiller municipal Benjamin Desbrun. Un catalogue divisé en deux catégories, les grands projets et les autres, dans lequel on retrouve notamment l’aménagement du Champ de mars, celui du pied de la Citadelle, la mise en place de poubelles de rue, de radars pédagogiques ou encore de jeux pour les enfants. Pour l’heure, l’aménagement du Champ de mars tient la corde, entre autres.

La réunion publique de mardi soir, qui n’a certes pas attiré les foules, a toutefois vu une trentaine de citoyens apporter des idées. On y retrouve la création d’une nouvelle sortie pour le lotissement des Tournesols, la création d’un espace d’accueil pour les vélos à l’entrée de la ville, des panneaux d’affichage à l’entrée de la ville pour valoriser les commerces, la rénovation de la fontaine Saint-Jacques, un kiosque pour les prospectus des villes jumelles ou encore la décoration des vitrines des commerces fermés.

Autant d’idées qu’il va désormais falloir coucher sur le papier ou communiquer par internet à la mairie d’ici le 15 février, date butoir des dépôts. Le mois suivant sera réservé à l’étude des propositions, et les propositions retenues seront communiquées le 15 mars, pour un début des travaux au printemps.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Toutes les informations au guichet unique Citézen, à la Cazerne, et ici.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité