A la uneActualitésCultureSociété

NÎMES Laloum, un Adam à la genèse du romantisme

Le jeudi 21 février au théâtre Christian Liger, Centre Pablo Néruda à 20h.

Adam Laloum (Harald Hoffmann).

Le Nîmois a l'habitude de dire, et hélas de croire, que sa ville ne programme jamais de jeune talent prometteur. Faux et archi-faux. Preuve en est avec Adam Laloum qui se produira sur les planches du théâtre Christian Liger le 21 février prochain.

Une fois n'est pas coutume, les petits curieux auront de quoi satisfaire l'intérêt qu'ils éprouvent pour la musique et en particulier pour le piano car vient à Nîmes très prochainement une pointure de l'univers du clavier.

À 31 ans, Adam Laloum est aujourd’hui considéré comme incontournable dans la nouvelle génération de pianistes français. Il a obtenu le 1er prix du concours Clara Haskil en 2009 et une Victoire de la musique dans la catégorie " Soliste instrumental ", en 2017. Loin des considérations snobinardes et du monde hermétique de la musique classique, Laloum offre un nouvel horizon aux amateurs de belles notes.

Pourtant, si son talent est indéniable, son parcours n’a pas été de tout repos et cette reconnaissance, méritée, est aussi le résultat d’une grande persévérance et d’une sensibilité hors du commun. L’exigeant Adam Laloum sera seul sur la scène du théâtre Christian Liger et vous donne rendez-vous pour un programme qui met Brahms à l’honneur. Ce compositeur allemand du XIXème siècle est un romantique, un vrai. Autant dire que le concert promet d’être aussi puissant que virtuose et particulièrement riche en émotions.

Impliqué auprès du jeune public, le monsieur viendra donner une master-class au Conservatoire de Nîmes le mercredi 20 février, après-midi, veille du concert. Un grand geste, une belle pensée pour une note d'harmonie humaine. Pour nos confrères de Télérama qui ont vu le spectacle, " La technique est parfaite, encore faut-il s’en rendre compte, tant elle est éclipsée par l’extrême sensibilité du musicien, qui semble entretenir un secret dialogue avec chacun des compositeurs joués. "

Durée : 1h10 , tarifs 20 euros / 15 euros / 11 euros. Renseignements à la Ville de Nîmes au 04.66.76.71.23 / 74.49.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité