A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Et le football dans tout ça…

Ce Nantes-Nîmes à 15h va se jouer dans un contexte particulier avec de nombreux hommages rendus à Émiliano Sala.

Un message d'amour en l'honneur d'Émiliano Sala de la part de supporters nîmois lors du match face à Montpellier (1-1) (photo Anthony Maurin)

Pour la 24e journée de Ligue 1, le Nîmes Olympique (11e, 30 pts) se déplace à Nantes (15e, 24 pts), ce dimanche à 15h. Au-delà de démarrer un nouveau cycle à l'extérieur, les Crocos vont disputer un match dans un contexte très pesant marqué par de nombreux hommages rendus à Émiliano Sala après l'officialisation de son décès, vendredi. 

Le football passe forcément au second plan après l'annonce officielle du décès d'Émiliano Sala, l'attaquant qui a porté pendant trois saisons et demie le maillot des Canaris. En 133 apparitions, l'Argentin de 28 ans a inscrit 48 buts, devenant le chouchou du public de la Beaujoire. Alors forcément fans et coéquipiers comptent lui rendre un hommage poignant avant, pendant et après la rencontre pour la réception de Nîmes. "Je ne sais pas comment ça va se passer mais ça va être assez spécial", lâche Antonin Bobichon. C'est un saut dans l'inconnu qui attend les Nîmois. "Dans ces moments le football peut paraître dérisoire, Sala sera dans toutes les têtes", commente l’entraîneur nîmois, Bernard Blaquart.

De la tête, non cadrée, c'était justement de cette partie du corps qu'Emi' avait montré une dernière fois ses talents offensifs sur le terrain. Ironie du sort, c'était face à Nîmes (1-0) au stade des Costières, le 16 janvier dernier. Moins d'un mois après, les deux formations se retrouvent. Les Nîmois participeront également à l'hommage en déposant des tulipes jaunes devant le stade de la Beaujoire et en portant des t-shirts floqués Sala 9, lors de l'échauffement. Les Nantais disputeront la partie avec un maillot noir.

Démarrer un nouveau cycle à l'extérieur

C'est à Caen que les Nîmois ont remporté leur dernière victoire à l'extérieur lors de la 16e journée (photo Maxppp)

Malgré l'émotion, il y aura un match de football a jouer : "La meilleure façon de lui rendre hommage c’est de faire un match dynamique, plaisant et festif", assure Bernard Blaquart. L'enjeu sportif pèse aussi sur la rencontre entre deux équipes qui jouent le maintien. Une quête plus sereine pour Nîmes qui enregistre 12 points d'avance sur le barragiste Monaco. Pour les Nantais, ce sont seulement six points qui les séparent du 18e avec, on peut l'imaginer, une certaine volonté d'offrir la victoire à leur coéquipier décédé.

Pour composter rapidement leur ticket dans l'élite pour la saison prochaine, les Nîmois doivent créer un nouveau cycle à l'extérieur où ils restent sur quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues. Deux éliminations en Coupe au Havre (2-1) et à Lyon-Duchère (3-0) que le coach met à part. Il reste donc les revers à Rennes (4-0) et Nice (2-0), en championnat. Alors comment réussir à ramener des points loin des Costières, où désormais ces locataires en prennent ? "Ça s’est un peu inversé dû aux adversaires affrontés. Mais on a pas perdu la recette. Chaque match a un scénario différent", répond l'entraîneur.

Sans Briançon et Alakouch

Gaëtan Paquiez sera titulaire face à Nantes (photo Anthony Maurin)

Dans ce contexte particulier il est difficile d'analyser la trajectoire des Nantais, qui se sont néanmoins qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France, en battant Toulouse (2-0), mardi. Autre élément négatif pour les visiteurs, l'absence de deux éléments majeurs de la défense : le capitaine Anthony Briançon et l'étincelant Sofiane Alakouch, buteur à l'aller, tous deux suspendus.

Malgré ce coup dur, l'entraîneur gardois n'est pas inquiet sur la qualité de leurs remplaçants. "Gaëtan (Paquiez) est en forme. À Nice, ça a été un des rares à faire son match, c'est quelqu'un sur qui on peut compter. Il n'y a pas de souci non plus pour Hervé (Lybohy)." Le défenseur de 35 ans va être associé avec Loïck Landre. Ce qui est arrivé à une seule reprise cette saison lors de la 7e journée contre Guingamp (0-0).

Après une petite frayeur cette semaine à l'entraînement, au genou pour Sada Thioub et aux ischios jambiers pour Téji Savanier, les deux hommes devraient normalement être bien présents. L'attaquant pourrait néanmoins débuter sur le banc et laisser Denis Bouanga démarrer la rencontre. Dans un système en 4-3-3, Rachid Alioui devrait occuper la pointe de l'attaque, à moins que le coach décide de relancer Baptiste Guillaume, plus titulaire depuis la 14e journée et le succès à Strasbourg (0-1).

Le technicien a également évoqué la situation d'Umut Bozok, "d’ici la fin de saison il aura forcément une période bien meilleure. Ce n'est pas parce qu’il ne joue pas que je l’abandonne". Pour ramener des points, ce ne sera pas qu'offensivement mais surtout mentalement que les Crocos devront être les plus armés.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité