A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR VSO à l’assaut de Nemausus grâce à Col Nem

Le dernier morceau du trio nîmois sortira bientôt et sera accompagné d'un magnifique clip très local.

Dans leurs arènes, les membres de VSO sont à l'écoute des consignes données par Quentin Uriel, à gauche, de dos (Photo Anthony Maurin).

C'est une belle histoire qui traverse les genres et les époques. Du rap contemporain au voyage visuel dans le temps, de Nîmes aux routes française, VSO et Nemausus se sont unis pour le meilleur et pour la beauté du geste. Clap de fin pour le clip de départ.

La web-série Nemausus a décroché la deuxième place de la Coupe du monde des web-séries. Un sacré coup de communication et de visibilité pour un projet qui a vu le jour grâce aux multiples talents et à la bonne volonté de cette équipe très nîmoise.

Un budget plus que limité comparé aux autres séries en lice mais faute d'argent, on a forcément des idées. Enfin, il vaut mieux si on veut aller loin... Marque de fabrique de la série, la confiance accordée à des recrues locales, émergentes ou pas. Icône de la mouvance musicale actuelle, VSO est un groupe nîmois fier de l'être et qui s'est lui aussi prêté au jeu de la série Nemausus.

VSO dans les arènes pour tourner le clip de Nemausus (Photo Anthony Maurin).

Col Nem, c'est le titre que le groupe va très prochainement sortir mais c'est le nom de la colonie Nemausus, la Nîmes antique. Nîmes, pour VSO, cela signifie bien plus encore. Ayant signé la bande originale ou plutôt le générique de la production audiovisuelle locale, le groupe en vogue qui a signé un joli contrat chez le gigantesque Polydor (Universal). VSO revenait sur ses terres natales pour tourner le clip de la fameuse chanson Col Nem.

On vient de faire des plans dans tous les lieux typiques de la ville ! Nous sommes allés aux Costières, au CGR, on a fait des tours de périph' la nuit et nous voila dans les arènes avec une voiture au milieu de la piste ! On n'aime pas faire des séances photos mais on adore les clips ! " avoue le trio nîmois, Alien, Pex et Vinsi, " Pas comme les autoroutes ".

À l'extérieur, appareil photo, drone et coup de fil pour ajuster la cadence de tournage et de marche du groupe qui rappe en play-back au premier étage des arènes (Photo Anthony Maurin).

On a bien cru que le morceau ne verrait jamais le jour mais le temps a eu raison et la pression est montée des fans vers le groupe qui s'est prêté au jeu d'une session vidéo dans divers lieux de Nîmes. Pour Quentin Uriel, papa de Nemausus et réalisateur hors pair, " La série était incomplète sans ça ! Aujourd'hui avec ce clip on rassemble tout ce qu'on aime. On étend les visuels pour évoquer la danse, le flamenco, les arènes, Carré d'art et plein d'autres lieux. C'est un nouvel hymne pour Nîmes ! "

Sur les marches de la Maison carrée

" On a déjà tourné à Nîmes. Forcément, c'est même là que nous avions commencé à clipper ! Mais là, c'est pro... Nous sommes là pour magnifier la ville et tout ce qui s'y rapporte, nous voulons mettre en avant Nîmes et tout ce qu'on peut ", raconte Rémi Paix, allias Pex de VSO.

Pour l'occasion, Quentin Uriel, patron de K-Prodz et réalisateur de Nemausus a prévu le coup. Deux petites équipes, plusieurs caméras et un drone. Le froid, le vent puis une volée de fourbes pigeons s'attaquent à la machine volante qui fixe des plans somptueux au-dessus des arènes. À l'intérieur, la piste est libérée et une voiture, celle d'un des membres du groupe, est plantée magistralement en plein milieu. Hyperlapses, timelapses, Ronin en action... Le clip promet d'être technique et visuellement splendide. Du lourd quoi !

Prise de vue lointaine (Photo Anthony Maurin).

Et le réalisateur de reprendre : " On finit le clip. On prépare aussi un petit documentaire sur tout ce qu'on a fait depuis l'année dernière. On fera parler Éric Dars (Conseiller historique, auteur de livres de vulgarisation historique à destination des enfants, coorganisateur des Grands jeux romains, enseignant d'histoire, NDLR ), on montrera des story-bords... On attaque sereinement sur la nouvelle saison en terminant avec VSO et ce clip. Pour eux, c'est génial car ils n'ont jamais vraiment tourné dans leur ville et pour la ville. On parle de l'identité de la cité donc tout le monde est gagnant. " Un making-off devrait voir le jour avec du contenu dans le contenu... " C'est la quintessence du projet ", ajoute le réalisateur.

Pour revenir à l'actualité de VSO, " nous n'avions ni sorti le son ni sorti le clip mais aujourd'hui on redonne vie à la série. On a attendu mais il fallait aussi que tout cela colle à notre actualité. On va sortir un nouveau clip pour notre EP Kintsugi mais nous allons aussi rentrer en résidence pour écrire notre premier album. Toujours chez Universal car nous avons un contrat de quatre ans. Dans cet album, il y aura des choses qui nous trottent dans la tête depuis deux ans mais aussi des choses que nous allons écrire et composer dans une villa à Marseille tout en continuant nos concerts ", relate Rami Paix.

Sur la pelouse... Ou plutôt la bâche des Costières.

Un premier album qui devrait sortir avant la fin de l'année, qui vient concrétiser les efforts d'un trio à la vie à la mort. " Cet album, c'est l'aventure de trois vies ou d'une vie commune à trois car nous sommes tout le temps ensemble. C'est énorme d'avoir notre album ! On va essayer de trouver le moyen d'y faire participer le public. En tout cas le public pourra suivre l'élaboration de l'album jusqu'à sa sortie ", précise le groupe nîmois qui veut que son premier bébé soit, " fait pour laisser une empreinte. Comme si nous ne devions en faire qu'un ".

Le clip sortira au début du mois de mars sur la chaîne Youtube de Nemausus. La boutique VSO.

Entre deux plans, l'ambiance est joueuse ! (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité