A la uneActualitésSociété

BEAUCAIRE L’agriculture et le terroir, stars le temps d’un week-end

La Ville organise la deuxième édition de son week-end de l'agriculture et du terroir de Beaucaire les 6 et 7 avril prochains sur le quai Gambetta et la place Georges-Clémenceau.

Cécile Guillo et Julien Sanchez pour le week-end de l'agriculture et du terroir 2019 (Photo Anthony Maurin).

" Cette opération nous tient à cœur car l'activité agricole et notre terroir sont dynamiques à Beaucaire. 76 % de la commune est en territoire agricole, nous avons une production riche et de qualité grâce au vin, à l'huile d'olive, au fromage, au riz, à l'arboriculture... Nous voulons mettre en avant nos agriculteurs et tisser des liens avec eux " entame Julien Sanchez, maire RN de Beaucaire.

Plus que la simple mise en avant des agriculteurs locaux, la Ville souhaite donner le bon pli aux plus jeunes en valorisant le travail en intégrant un aspect pédagogique et une notion didactique. Avec plus de cent exposants (sans revendeur), 300 animaux et 40 métiers, tout sera beau et bon, le contraire marche aussi. Même des chefs renommés viendront agrémenter le week-end de leur connaissance gourmande.

Plus de 20 000 visiteurs

" Des produits de saison et une véritable transmission envers les jeunes générations afin qu'elles connaissent nos produits. Tout cela valorise fortement le circuit court car sans les agriculteurs, il n'y a pas d'agriculture même si on a les meilleures normes de qualité " poursuit le maire Sanchez.

Sur la place Georges-Clémenceau en 2018 (Photo ville de Beaucaire)

La qualité implique souvent le prix. Ici, on aura de tout, pour tous les goûts et forcément toutes les bourses. La première édition, en 2018, avait réuni quelque 20 000 visiteurs alors même que l'organisation était plus légère. En 2019, les choses prennent de l'ampleur mais la manifestation se veut simple, accessible à tous, gratuite, pédagogique et apaisante. Même les exposants ne paient que l'euro symbolique pour dévoiler leurs gourmandises et leur savoir-faire.

Les enfants se régalent (Photo ville de Beaucaire)

Avec beaucoup d'animaux et énormément d'animations, de dégustation et de concours, les enfants sont les bienvenus. " La part belle est faite aux jeunes. Ils verront le travail manuel de la forge de jour comme de nuit. Il y a le traditionnel concours du plus bel animal et ils verront notre nouvelle mascotte, l'âne, car j'ai grandi en Cévennes et le chemin de Stevenson met en valeur le tourisme. Nous nous ancrons dans notre territoire " assure Julien Sanchez.

(Photo Anthony Maurin).

Pour info, les enfants qui vont au centre aéré de Beaucaire vont aussi en visite chez les producteurs locaux afin de découvrir leur travail in situ. L'été, ils vont aussi au marché le jeudi avant de cuisine les produits achetés. " On essaie de leur apprendre les bons réflexes " brosse le maire. Et le premier édile de poursuivre, " Ça commence à plaire ! Le programme est très riche et varié, les Jeunes Agriculteurs font venir la Normandie à Beaucaire et organise leur grande soirée sur le cours Gambetta jusqu'à 2h du matin. "

Animations, surprises, événements et bonne ambiance

Une ruche géante sera visible. Chose rare, l'apiculteur entrera en son sein et montrera la reine deux fois par jours ! L'an passé, parmi les animaux présents, une naissance. Cette année, 90 œufs ont été placé en couveuse dans une école de la ville. Une quinzaine va éclore sur site, les autres lors de ce week-end exceptionnel pour le plaisir et la surprise des bambins.

(Photo ville de Beaucaire)

" Les petits pourront monter sur les ânes pour faire un vrai parcours. Certains seront équipés d'une escargoline, une sorte de charrette qui permet aux personnes en situation de handicap de visiter le salon en toute confiance. La cour de la Mairie sera changée en étang ! les pompiers vont la remplir d'eau et les visiteurs y verront des oies, des canards et des cygnes. Il y aura aussi des tracteurs modernes, des anciens et un simulateur virtuel. Des conférences seront organisées en lien avec la Chambre d'Agriculture qui devient partenaire cette année. Les forgerons permettront aux adultes comme aux enfants de pratiquer cet art et les petits pourront repartir avec leur pendentif. Il y aura des démonstrations avec des minis poneys, des chevaux de race Camargue, des attelages... On pourra même tenter la câlinothérapie ! " ajoute Cécile Guillo, présidente de l'UCIA (association des commerçants de Beaucaire).

(Photo ville de Beaucaire)

Le prix d'une telle opération ? Entre 50 000 et 60 000 euros. Pour quels bénéfices ? " Cette mise en lumière de nos productions locales n'a pas de prix ! Nous amenons les enfants vers la nature, on les pousse à consommer local. Faire connaître à tous les visiteurs nos producteurs est une chose essentielle. Ils pourront être identifiés, mis en relation avec les visiteurs et les restaurateurs présents... Si on peut apporter notre pierre à l'édifice, c'est tant mieux. Pour nous, c'est un investissement sur l'avenir. le lien entre commerce, tourisme et agriculture est réel. "

(Photo ville de Beaucaire)

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité