A la uneFaits Divers

GARD Enquête concernant la disparition d’un policier d’Alès : « Toutes les pistes sont envisagées »

Depuis lundi, des moyens impressionnants sont déployés pour retrouver un habitant de la Calmette.

 

Photo Objectif Gard

Accident lors d'une randonnée? Départ volontaire pour un homme qui était un amoureux de la nature et qui avait l'habitude de vivre en autonomie pendant plusieurs jours dans la forêt ? Fragilité psychologique ? Les hypothèses se multiplient autour de la disparition de Christophe...

Pour les gendarmes "toutes les pistes sont envisagées", souligne d'emblée, le lieutenant-colonel Sébastien Baudoux, qui supervise ce jeudi matin les investigations pour retrouver Christophe, 49 ans. Ce policier s'est volatilisé lundi vers 10h. Alors qu'il devait se rendre au commissariat d'Alès pour prendre son service, ce fonctionnaire expérimenté a quitté le domicile de ses parents où il vivait ces derniers temps, pour se rendre à pied sur un petit chemin à la sortir de son village de la Calmette. Il était légèrement vêtu et n'a emporté avec lui qu'un sac en plastique dont on ne connaît pas le contenu.

Dès lundi, les chiens pisteurs Saint-Hubert de la gendarmerie vont retrouver sa trace (ancienne ou récente). Mardi, c'est de ce point, situé près d'une manade, que vont débuter les grandes manœuvres. Ce jeudi encore, la vaste zone qui part du village de la Calmette, se prolonge jusqu'à la deux fois deux voies et rejoint le camp des garrigues jusqu'à Russan a été explorée.

Le secteur de recherche élargi

20 km2 ont été fouillés par les nombreuses personnes qui participent aux recherches avec les gendarmes du Gard et les policiers de Nîmes et d'Alès. Des drones ont survolé la zone mercredi et un hélicoptère de la gendarmerie est sur place (voir photo) encore aujourd'hui. Des pilotes de motocross vont sillonner une zone plus éloignée.

Mais ce matin, les gendarmes élargissent les recherches et des militaires viennent d'arriver à Porte sur la commune de l'Affenadou, au nord d'Alès, où le disparu avait des attaches et une cabane qui lui appartenait. Selon nos renseignements des gendarmes sont sur place et débutent le travail dans un secteur que le policier connaissait très bien.

Pour l'instant, Christophe, qui avait une excellente réputation professionnelle, reste introuvable. Une enquête pour "disparition inquiétante" est supervisée par le parquet de Nîmes....

Les recherches ce jeudi matin en images : 

Photo Objectif Gard
Photo Objectif Gard
Photo Objectif Gard
Photo Objectif Gard
Photo Objectif Gard

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GARD Enquête concernant la disparition d’un policier d’Alès : « Toutes les pistes sont envisagées »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité