A la uneActualitésEconomie

GARD Max Portalès mouille le maillot pour Hectare et pour le Nîmes Olympique

Photo DR Objectif Gard

Qui ne connaît pas Hectare à Nîmes ? Peu de monde en fait ! Et en particulier chez les supporteurs du Nîmes Olympique. Mais derrière la société immobilière qui a rencontré le succès se cache un homme, Max Portalès, et une famille. Découverte.

Max Portalès pourrait passer des heures à raconter son histoire familiale et son succès professionnel. Non pas pour se vanter mais plus par nostalgie et envie de transmettre. À la tête d'une entreprise familiale qu'il a créée de main de maître de toutes pièces, il garde des souvenirs intacts dans son esprit de son parcours qui n'envie personne.

"Dans la famille Portalès, je demande le père !"  dirait-on dans un improbable Jeu des 7 Familles. À Montpellier, maîtrise en Science économique en poche, le concerné rejoint à l'époque la société Carpi, spécialisée dans l'accession à la propriété. Chargé d'acheter des terrains et d'obtenir leur constructibilité, il gravit rapidement les échelons et devient le responsable foncier pour la région Hérault-Paca.

Cinq longues années qui convainquent le spécialiste de l'immobilier de créer sa propre société. Hectare est né. "J'étais un petit entrepreneur avec peu de moyen mais j'avais un certain savoir et un savoir-faire, indispensable pour s'accrocher", se remémore celui qui est devenu depuis un des leaders incontestables de l'immobilier régional.

Pourquoi Hectare ? Tout simplement pour la mesure. 10 000 m2 de surface et un bon tremplin pour celui qui ambitionne mais doit faire à la réalité de son début d'activité en domiciliant ses bureaux à son domicile, faute de grand moyen. En attendant de voir en grand !

Quand un Hectare... s'agrandit !

Photo DR Objectif Gard

Les premiers contrats arrivent "assez vite" puis trois projets de terrain dans des communes héraultaises. Et le business est lancé. "Après mes premiers aménagements de terrain, j'ai changé de banque et pu faire les investissements nécessaires pour voir plus grand."

Les premiers salariés arrivent, les responsabilités s'enchaînent avec de nombreux terrains à la vente. Rien n'est jamais acquis et les dix premières années ont été laborieuses. Progressivement, la confiance s'installe, la notoriété fait le reste. En 35 ans, Hectare est devenu très grand. 5 000 lots viabilisés, 500 appartements et maisons, et une qualité de service qui force le respect avec ses 75 salariés.

Aujourd'hui, cet assise confortable permet de voir l'avenir. Mais Max Portalès est prudent comme un Cévenol. Il anticipe son marché et étend son activité dans toute la région Occitanie. De Toulouse à Nîmes en passant par Carcassonne, Perpignan, Narbonne, Marseille et Montpellier, vous trouverez toujours un accueil Hectare prêt à vous accompagner dans vos projets.

Mais ce qui rend le plus fier l'entrepreneur, c'est sa famille. Ses quatre enfants lui rendent bien et ont choisi eux-aussi de s'investir dans l'entreprise familiale. "Chacun a pris ses marques. J'interviens très peu dans leur travail. On travaille dans un véritable esprit familial y compris avec nos salariés."

Max Portalès en est sûr : c'est sa famille et ses enfants qui font la différence par rapport à ses concurrents. "C'est plus facile de faire de grandes choses avec ses enfants. Dans la confiance et pour l'amour du travail bien fait."

La famille et toujours la famille...

C'est d'ailleurs la raison principale qui a poussé l'entreprise à investir au Nîmes Olympique. "Un club familial avec des supporters très attachés aux joueurs. Cette ferveur pour ce club à taille humaine nous a immédiatement séduits."

Mais c'est aussi les racines gardoises qui ont guidé ce choix. "Mes parents étaient de Valleraugue. Une famille de protestants cévenols. Mon père était agriculteur et ma mère institutrice. Et dans les années 50, il y avait deux choses qui comptaient par dessus tout : le foot et le Rallye des Cévennes."

Pour la famille Portalès, le Gard est un terrain bien connu aussi en matière d'activité. Sommières, Villevieille, Clarensac, Saint-Gilles, Générac, Cabrières, Uzès, Rochefort-du-Gard... Hectare est partout dans le département. "Au moment où je vous parle, nous sommes positionnés sur des projets dans 30 communes du Gard", détaille le patron.

Au-delà des projets, Hectare investit aussi le terrain associatif. "Il faut donner pour recevoir", rappelle le patriarche qui n'oublie pas d'où il vient et accompagne plus de 60 petits clubs sportifs. Ces valeurs fortes sont le ciment de sa vie professionnelle et familiale. Celui qui veut laisser une bonne image auprès de ses clients reste un homme humble qui a beaucoup de mal à livrer ses sentiments. Par pudeur, sûrement...

Sa fille, Anne Portalès nous décrit alors un papa simple et à la fois très exigeant. Autodidacte, comme ses frères et sœur, elle a baigné toute sa vie dans Hectare : "On est né dans l'entreprise." Elle a pris depuis des responsabilités stratégiques qui imposent aussi des sacrifices familiaux comme elle a pu le constater quelques décennies plus tôt en observant son père rentrer tard mais qui accordait toujours des instants à ses enfants en racontant des histoires cévenoles avant une douce nuit.

Celle qui aime profiter de son papa en dehors d'Hectare. "Quand il est dans les Cévennes aux champignons, je retrouve enfin mon père plus intime", ne manque-t-elle pas d'adresser à celui qui a su fonder de solides bases professionnelles et un cadre exceptionnel à cette famille décidément pas comme les autres.

Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité