A la uneActualités

NÎMES Les quartiers Pissevin-Valdegour éligibles au label Cité éducative

Photo : C.M/O.G.

En visite jeudi 2 mai 2019 à Arras et à Lens, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, ont dévoilé la liste des 80 quartiers éligibles au label Cité éducative. On retrouve les quartiers Pissevin-Valdegour de Nîmes.

Les quartiers ont été présélectionnés par les préfets et recteurs parce que ce sont des "grands quartiers d’habitat social de plus de 5.000 habitants, présentant des dysfonctionnements urbains importants et avec des enjeux de mixité scolaire".

Au cours de leurs visites dans le Pas-de-Calais, les ministres ont rappelé que le dispositif des Cités éducatives, déjà expérimentées à Grigny, à Clichy-sous-Bois et à Nîmes, a pour ambition de "créer une alliance éducative", c'est-à-dire "fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires de la politique de la ville afin d’en faire des lieux de réussite républicaine".

Le label « Cités éducatives » et les moyens supplémentaires affectés par l’État ne seront accordés qu’aux territoires éligibles où les acteurs du territoire "proposeront une stratégie ambitieuse et partagée, avec une collectivité cheffe de file" comme l'explique le ministère de l'Éducation.

L’ambition des Cités éducatives n’est pas d’être un dispositif de plus mais l’occasion de mieux coordonner et renforcer les dispositifs existants. "L’enjeu est de pouvoir accompagner au mieux chaque parcours éducatif individuel, depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle, dans tous les temps et espaces de vie."

Reste maintenant, pour les collectivités volontaires, à constituer le dossier de candidature.

Laurent Burgoa, l'adjoint à la ville de Nîmes en charge de l'ANRU 2 se félicite de cette éligibilité : "Heureux d’apprendre que la ville de Nîmes ait été retenue pour le quartier de Pissevin Valdegour pour le projet de Cité Éducative suite au courrier du Maire Jean Paul Fournier en ce sens. Cette décision sera un plus pour le projet de rénovation urbaine acté par la ville de Nîmes."

Idem pour Valérie Rouverand à Nîmes Métropole : "Je suis heureuse de savoir que Nîmes aura une cité éducative. Valoriser ce que nous avons mis en place, et améliorer avec l’aide de l’Etat !  Nous devons œuvrer pour la réussite de tous nos élèves et lutter contre le décrochage ! Un travail que nous avons commencé avec Nathalie Nury avec convictions ! Suis complètement en accord avec cette excellente initiative qui s’inscrit au cœur du Renouvellement Urbain !"

 

Ambition et objectifs des Cites éducatives

Les Cités éducatives consistent en une meilleure coordination des dispositifs afin de parvenir à des "Territoires à haute qualité éducative". Il s’agira de concevoir des perspectives de travail et d’envisager des actions coordonnées :

  • Rechercher une meilleure mixité sociale et scolaire : créer des filières et des formations innovantes et attractives
  • Améliorer le bien-être de tous, élèves et personnels : qualité et utilisation des locaux scolaires sur les temps périscolaires
  • Renforcer le suivi personnalisé des élèves en amont et sur la durée : travail coordonné entre les cycles, aves les divers dispositifs culturels, éducatifs sportifs de prise en charge des jeunes sur les différents temps et l’ensemble du territoire
  • Encourager l'ambition scolaire : accompagnement des élèves sur la persévérance et l'orientation
  • Encourager la coopération avec les parents
  • Renforcer les alliances éducatives à l'interne et avec les partenaires : développement d'actions de formations communes afin de partager les enjeux et le sens des actions

L’enjeu est aussi d’organiser autour de l’école la continuité éducative, afin de construire un lien continu avec les parents et les autres adultes pouvant contribuer à la réussite dès le plus jeune âge et dans le périscolaire :

  • Favoriser la socialisation précoce des enfants : créer de nouvelles places de crèches
  • Faciliter l’implication des parents et les conditions d’exercice de la parentalité : étendre l’opération "ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants" (OEPRE)
  • Développer la prévention santé-hygiène : dépistage précoce des troubles de santé ; petits-déjeuners gratuits en lien avec la stratégie pauvreté
  • Favoriser la persévérance scolaire et la lutte contre le décrochage : renforcement du programme de réussite éducative
  • Promouvoir l’éducation artistique et culturelle :  actions en lien avec les structures culturelles du territoire
  • Développer la pratique sportive et les activités de bien-être corporel : promotion de la labellisation "Génération 2024" entre le monde scolaire et le mouvement sportif
  • Mieux diffuser la culture scientifique et technique : fablabs, tiers-lieux
  • Investir davantage les lieux et les temps où les services publics sont en retrait : renforcement de la présence des adultes formés en soirée, les week-ends et pendant les vacances scolaires, pour éviter les replis communautaires et/ou identitaires
  • Développer l’accompagnement personnalisé des jeunes :  cordées de la réussite, tutorat, mentorat
  • Promouvoir les valeurs collectives et la prévention des risques : promotion des valeurs républicaines

 
L’un des enjeux majeurs de la "Cité éducative" est d’aider les enfants et les jeunes à trouver, dans leur environnement, les clés de l’émancipation :

  • Faire découvrir les filières de formation et du monde du travail : stage de 3e, partenariats avec l’enseignement supérieur et le monde économique
  • Favoriser la maîtrise de la langue et lutter contre l’illettrisme et l’illectronisme
  • Aider à l’insertion professionnelle des jeunes sans qualification : écoles de la 2e chance, établissements pour l’insertion dans l’emploi (Épide), écoles de production
  • Développer la mobilité et les rencontres : voyages de découverte, mobilités scolaires et éducatives
  • Promouvoir l’ouverture culturelle et citoyenne : service civique, actions d’entraide scolaire ou de solidarité, participation à la vie de la cité
  • Participer à la société numérique de demain : fablabs, badges numériques ouverts
  • Offrir à tous un "droit à la ville" : accessibilité des transports en commun et accès aux ressources culturelles et sportives de l’agglomération

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité