A la uneActualitésCulture

NÎMES Un grand spectacle épique en août dans les arènes

Les nuits de Nemaus et leurs prolongements estivaux : un escape game et des chasses aux énigmes !

De gauche à droite, Frédéric Pastor, adjoint au Maire délégué à la tauromachie et aux rapatriés et aux festivités, à ses côtés Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, Christophe Beth, directeur de Culturespaces Nîmes et Orange, et Daniel-Jean Valade, adjoint au Maire délégué à la culture (photo D.R)

Pour la première fois, Nîmes va accueillir un spectacle épique nocturne dans ses arènes.

Produit par Culturespaces à la demande de la Ville, il met en scène la vie imaginaire d'un personnage qui traverse le temps, de l'antiquité au début de l'industrialisation. Pendant les jeudis de Nîmes, escape game et chasses aux énigmes dans les arènes viendront prolonger la magie d'un événement destiné à la fois aux Nîmois et aux touristes.

"Malgré les jeudis de Nîmes et les multiples expositions dans les musées, il manquait un événement dans nos arènes en août", constate Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes. La ville demande donc à Culturespaces, qui produit les Grands jeux romains, de créer un spectacle. "Il n'est pas question de dupliquer Les grands jeux romains", explique Christophe Beth, directeur de Culturespaces Nîmes et Orange. "Les Nuits de Nemaus n'est pas une reconstitution historique mais un spectacle épique en lien avec la vie de la ville", révèle-t-il.

Il conte l'histoire de Nemaus, dieu tutélaire de la source de Nîmes, sanctuaire sacré de la Fontaine dans l'antiquité, dont Nîmes, ancienne colonie Nemaus, tire son nom. Arrivé au soir de sa vie, à la fin du XXIe siècle, il raconte son histoire pour emmener le spectateur dans les méandres de l'âme nîmoise à travers le temps.

(Photo compagnie Incroyables-Arte temporis)

Autre différence notable, cette fiction historique est un spectacle nocturne. L'occasion d'utiliser la technique du mapping, (projection holographiques), pour enrichir le décor, la pyrotechnie et d'autres effets que la nuit permet. Pour le reste, sur le même principe que les Grands jeux romains, une partie des acteurs est professionnelle et le reste de la troupe (200 en tout) est composé de figurants bénévoles.

Devenez figurants : Suite à un appel lancé en mars dernier, des bénévoles se mobilisent pour participer à ce nouvel événement nîmois. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 1er juin. Contact : lesamisdenemaus@gmail.com.

Pratique.  "Les Nuits de Nemaus" se déroulera  dans les Arènes lors de quatre séances :  les 8, 9, 12 et 13 août.  Horaires : 21h30 - 23h. Durée : 1h30. Billets en vente sur www.arenes-nimes.comRenseignements au 04 66 21 82 56. Tarifs : de 38€ à 5€. Gratuit en-dessous de 4 ans.

Escape Game "Nemaus, le trésor des Volques"

(Photo compagnie Incroyables-Arte temporis).

Pour prolonger la fête et rester dans l'ambiance,  on pourra participer à un escape game, ou à une chasse au trésor pendant les jeudis de Nîmes dans le fabuleux décor des arènes.

"Nemaus, Le Trésor des Volques"

Un Live Escape Game, jeu d'enquête grandeur nature conçu par Télé Bleue escape Game. Chaque visiteur est invité à dénicher tous les secrets des Arènes tout en faisant travailler ses méninges. Par équipe de 2 à 5 participants.

Horaires : Jeu accessible aux horaires d'ouverture des arènes. Accès jusqu'à 1h avant la fermeture des arènes.  Durée : 1h. Tarif : Jeu accessible pour 5 € en complément du billet d'entrée. Billets en vente sur www.arenes-nimes.com ou sur www.telebleue.fr

Les jeudis de Nîmes : Chasse aux énigmes "XII travaux de Nemausus"

À l’intérieur de l’amphithéâtre, enfants et parents sont plongés à l’époque romaine au IIe siècle. Porcia l’esclave pédagogue romaine est présente pour accueillir les visiteurs et leur confier la précieuse carte des XII travaux de Nemaus. Sur ce parcours mystérieux, 12 énigmes sont à résoudre mais il faut aussi réussir les 4 épreuves de l’esclave Phoebus.

Dates  : Les 1er, 15, 22 et 29 août . arènes ouvertes jusqu'à 21h. Jeu accessible de 18h30 à 20h (dernière entrée). Tarif : Entrée de 5 € à 10 €.

Photo compagnie Incroyables-Arte temporis).

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité