A la uneActualitésCulture

L’AGENDA DE L’ÉTÉ Sorties, bonne nouvelle et cadeau, ce mercredi 17 juillet 2019

Il est 8h30, l'heure de L'Agenda de l'été. Chaque jour, Objectif Gard vous propose une sélection de sorties et bons plans à ne pas manquer pour vivre un été pas comme les autres. Des nouvelles et un nouveau jeu chaque jour, Entouré(e) c'est gagné !

Trois bons plans de ce mercredi 17 juillet 2019

Estiv’Alès – Alès Plage. Une plage en centre ville. Entre le pont-Vieux et le pont-Neuf, la plage de 800 m2 propose sable blanc, activités sportives et nautiques, transats et parasols. Baignade surveillée du 30 juin jusqu’au 31 août, de 12h à 19h.  Dans une aire de 50 x 25 mètres, délimitée par des bouées et surveillée par des maîtres nageurs, chacun peut se rafraîchir dans l’eau du Gardon dont la qualité irréprochable est contrôlée tous les jours. Gratuit. Adresse : Entre le pont-Vieux et le pont Neuf, 30100 Alès. Contact : 04 66 52 32 15. Site internet : www.estiv-ales.fr

Musée des Beaux-Arts de Nîmes. Exposition Jean Hugo (1894-1984). Artiste multiforme, Jean Hugo a  laissé un nombre d’œuvres considérable qui, malgré des expositions temporaires régulières, réservent maintes  surprises. Descendant de Victor Hugo, il fut peintre, décorateur et illustrateur, il a beaucoup travaillé pour le théâtre et l’édition de livres d’artiste. Les œuvres de Jean Hugo donnent un éclairage sur la vie intellectuelle et artistique des Années Folles et des années 1930, dont il a rencontré les principaux représentants. Le paysage prend une place capitale dans ses peintures, dégageant une poésie très personnelle propre à l’artiste ; le paysage sera le fil conducteur de l’exposition. Les peintures, dessins, maquettes de théâtre, illustrations, proviennent de collections publiques et privées. Tarifs 5 euros - 3 euros.

Uzès de lavoirs en fontaines. Uzès, ville d'art et d'histoire, vous invite à découvrir son patrimoine grâce aux visites découvertes animées par des guides-conférencières agréées du ministère de la Culture. Cette visite vous propose de découvrir le centre historique d'Uzès. Quel lieu est plus emblématique que le lavoir ou la fontaine du village ? À Uzès c'est une multitude de fontaines qui émaillent la ville. Suivez le guide et écoutez le ruissellement de l'eau sur la pierre, écoutez l'histoire de l'eau dans la ville... Les départs de visites se font à 10h30 de l’Office de tourisme Destination Pays d’Uzès Pont du Gard, Chapelle des Capucins, place Albert 1er à Uzès. Tél. : 04 66 22 68 88. Mail : accueil@destinationpupg.com. Site : www.destinationpupg.com/. Tarifs : 7€, 5€ réduit.

Météo

Le soleil domine malgré quelques passages nuageux. En fin d'après-midi, le vent s'établira au Sud-Ouest assez fort, en s'approchant de la mer avant de s'atténuer. Les températures maximales tourneront autour de 31 à 34 degrés, et de 25 degrés sur le massif de l'Aigoual jusqu'au Larzac.

Éphéméride

Nous sommes le 198e jour de l'année et dans la 29e semaine. Bonne fête aux Arlette, Carole, Caroline, Charline, Charlotte, Marcelline et Victoria.

Ça s'est passé un 17 juillet

1918 : Le tsar et sa famille, en exil à Ekaterinbourg, sont assassinés.

1951 : Baudouin devient roi des Belges.

1976 : Ouverture des J.O. de Montréal où la jeune Roumaine Nadia Comaneci, 14 ans, se distingue avec plusieurs notes maximales de 10/10 et trois médailles d'or.

La bonne nouvelle du jour !

Le Parlement autrichien a approuvé récemment une interdiction totale du glyphosate sur le territoire national, faisant de l’Autriche le premier pays de l’Union européenne à bannir l’herbicide controversé au nom du « principe de précaution ».

Une majorité de députés a voté en faveur de l’amendement proposé par le parti social-démocrate SPÖ en vertu duquel « la mise sur le marché » de produits à base de glyphosate est « interdite au nom du principe de précaution ». Le texte a notamment reçu le soutien du parti d’extrême droite FPÖ.

Cette mesure d’interdiction totale soumise par la gauche fait débat depuis plusieurs semaines en Autriche, ses opposants faisant valoir qu’elle n’est pas conforme avec la réglementation européenne puisque la licence d’utilisation du glyphosate dans l’Union Européenne, renouvelée en 2017 par l’exécutif européen, court jusqu’au 15 décembre 2022.

L’interdiction de l’herbicide controversé s’est invitée presque par effraction sur l’agenda du Parlement autrichien à la faveur de la chute, au mois de mai, du gouvernement dirigé par le chancelier conservateur Sebastian Kurz.

Profitant de l’absence de coalition constituée au Parlement jusqu’aux législatives anticipées de septembre, les partis social-démocrate SPÖ, d’extrême droite FPÖ, écologiste Jetzt et les libéraux Neos ont réuni mardi une majorité de circonstance et approuvé cette interdiction alors que les députés siègent pour la dernière semaine de cette mandature écourtée.

Le parti conservateur ÖVP, favori pour revenir au pouvoir après les législatives, a voté contre une interdiction totale pénalisant à ses yeux les professionnels de l’agriculture. La formation de Sebastian Kurz proposait que l’usage de glyphosate soit formellement interdit pour les particuliers, à proximité des écoles et sur les terrains de sport.

Classé « cancérigène probable » depuis 2015 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le glyphosate est utilisé sous diverses marques, depuis que le brevet détenu par le groupe américain Monsanto est tombé dans le domaine public en 2000. La plus célèbre reste le Roundup fabriqué par Monsanto, qui appartient désormais au géant allemand de la chimie Bayer.

La Commission européenne, organe exécutif de l’Union, met en avant le feu vert de ses agences scientifiques, l’Efsa (sécurité des aliments) et l’Echa (produits chimiques), qui n’ont pas classé la substance comme cancérigène. (Source : le Journal des bonnes nouvelles)

Entouré(e) c'est gagné !

Pendant l'été, chaque jour, Objectif Gard publiera une photo prise lors d'une manifestation gardoise. Une personne sera choisie au hasard et encadrée d'un rond rouge. Vous vous êtes reconnu(e) ? Faites-vous connaître et présentez-vous au siège du journal, 19 avenue Feuchères à Nîmes, pour y retirer votre cadeau. Alors soyez attentif, ayez l'oeil, et à bientôt...

(Photo Anthony Maurin)

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité