A la uneActualitésAutres sportsSports Gard

LE TOUR Caleb Ewan triomphe au sprint à Nîmes

Le sprint a été très disputé sur l'avenue Salvador-Allende (Photo : Anthony Maurin/Objectif Gard)

Après une étape nerveuse dans son final et rendue difficile en raison de la touffeur, c'est finalement L'Australien Caleb Ewan qui s'est imposé dans les derniers mètres de l'étape 100% gardoise en coupant le premier le ruban virtuel tracé sur l'avenue Salvador-Allende.

Et de deux ! Le jumper de poche australien s'est adjugé sa deuxième victoire sur ce Tour 2019 sous les yeux de sa femme et de sa fille. Il a surpris l'Italien Viviani in extremis et le Néerlandais Groenewegen qui prend la 3e place. Julian Alaphilippe conserve son maillot jaune après avoir fini dans le groupe de tête.

Avant ça, l'échappée à cinq déclenchée dès le départ et qui abritait trois Français (Alexis Gougeard, Paul Ourselin et Stéphane Rosetto) aura tenue longtemps. Presque jusqu'au bout pour tout dire. Mais, avant les trois étapes alpestres des prochains jours, les équipes de sprinteurs ne l'entendaient pas de cette oreille et n’envisageaient pas de manquer l'occasion de cueillir un des derniers bouquets à leur portée avant Paris et le grand raout des Champs-Élysées.

La maillot jaune français, Julian Alaphilippe, a passé une journée relativement tranquille au sein du peloton (Photo : Corentin Corger/Objectif Gard)

Déjà marquée par la chute sans gravité en début d'étape de l'actuel dauphin de Julian Alaphilippe, le Gallois Geraint Thomas, le périple du jour voyait ensuite le Danois de l'équipe Astana, Jakob Fulsang, (9e au général) aller involontairement goûter au bitume gardois dans la traversée d'Uzès. Plus malchanceux que le Britannique, le Viking, touché à la main gauche, était contraint à l'abandon.

La suite déroulait un scénario convenu prévu de longue date et un regroupement général s'opérait à 2,6 kilomètres de la ligne. La partie de manivelles pouvait commencer. On connaît la suite...

Philippe GAVILLET de PENEY 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité