A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR To good to go ou comment valoriser sans gaspiller

Cette application vous permet d'acheter les invendus chez plus de 70 commerçants gardois.

Le gaspillage alimentaire, des choses à rectifier.

Le constat d'une société malade est facile à faire. Là où pour sa subsistance une rationalisation alimentaire était impérative, on voit aujourd'hui dans les poubelles fleurir tout un tas de consommables non consommés... Le gaspillage est de trop dans notre société faite d'inégalités. Même si la France a légiféré sur le gaspillage alimentaire, du boulot reste à accomplir.

Prévention du gaspillage alimentaire, utilisation des invendus propres à la consommation humaine, valorisation destinée à l'alimentation animale ou encore utilisation à des fins de compost pour l'agriculture ou la valorisation énergétique, les pistes sont nombreuses mais l'application est presque seule. Vous avez un petit budget, vous aimez les découvertes alimentaires et/ou vous voulez agir contre le gaspillage alimentaire, TooGoodToGo est faite pour vous.

Avons-nous déjà eu le luxe de gaspiller ?

1/3 de la nourriture produite dans le monde est gaspillée. Tel est le constat établi par l'application du jour. Partie de ce chiffre et lancée en juin 2016 en France, Too Good To Go est l’application leader de lutte contre le gaspillage alimentaire. Petite explication car le troisième plus gros pollueur du monde n'est autre que le gaspillage alimentaire si on ne prend en compte que les gaz à effet de serre... TGTG a réalisé, en février dernier, le premier livre blanc sur les méandres des dates de consommation. La société veut réellement faire le lien entre le gaspillage et l'environnement.

(Photo DR).

Géolocalisés sur l’application, les utilisateurs repèrent les commerçants partenaires autour d’eux, commandent un "panier surprise" composé des invendus du jour, payent un petit prix en ligne et se présentent sur place aux heures de collecte indiquées afin de récupérer leur panier. Elle permet à chacun de s’engager à son échelle contre le gaspillage en mettant en relation commerçants de bouche et utilisateurs afin que ces derniers récupèrent les invendus des commerces alentours en fin de journée.

Quand on sait que la famine dominera peut-être le monde...

Si cela ne résoudra pas tout, le geste a du panache. Sept millions de repas furent ainsi sauvés depuis 2016, 9000 commerçants sont des partenaires quotidien dans toute la France et, en trois ans, plus de 4,5 millions de téléchargements de l'application sont à noter. Dans le Gard, 70 commerçants (un peu plus) sont partenaires. Plus de 7 000 Gardois sont des utilisateurs de cette application et depuis son lancement dans notre région, en juin 2017, on estime à 22 000 le nombre de repas sauvés ! Dans toute la France, on parle de sept millions de repas sauvés...

Boulangeries avec viennoiseries et sandwiches, supermarchés, sushis ou encore chocolaterie, tout est fait pour vous plaire et surtout pour ne plus jamais gaspiller. Vous surfez sur l'application, vous vous géolocalisez, vous cherchez vos préférences et quand vous voyez un panier qui vous plaît, vous cliquez. Vous savez à quelle heure vous devez aller le récupérer et hop vous êtes au top. Un exemple, hier soir au Pain et Levain (6 rue des halles Nîmes), entre 19h30 et 20h, pour 3,90 euros contre 12 euros en temps normal, vous auriez pu avoir des produits de boulangerie, de pâtisserie, de viennoiserie et du salé (pizza, quiche, sandwich). Évidemment, les paniers changent d'un jour à l'autre selon les invendus !

Les commerçants, commerces de proximité, restaurateurs, supermarchés, hypermarchés, indépendants, chaînes, franchisés..., jouent de plus en plus le jeu de la logique sociétale. Remettre le consommateur au cœur du débat est le but de la chose car c'est avant tout à lui d'être plus raisonnable. Si vous êtes commerçants et que vous souhaitez entrer dans la danse, contactez l'équipe de TGTG. Si 10 000 commerces sont actifs, l'appli vise les 100 000 dans un avenir proche.

(Photo DR).

Globalement, à travers ce geste simple (sauver des produits de la poubelle), c’est toute une entreprise de sensibilisation et d’éducation que Too Good To Go initie. Donner des conseils, des astuces, partager les bonnes pratiques et la réalité du gaspillage auprès des utilisateurs sont des objectifs fondateurs. Sa communauté est nombreuse et habituée.

Et leurs envies d'aller plus loin ne s'arrête pas là. Too Good To Go a fait le premier pas dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Au-delà de l’application, c’est une véritable communauté forte de milliers de commerçants engagés et de centaines de milliers de citoyens concernés dans 12 pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Suisse, Pays-Bas, Danemark, Norvège, Belgique, Espagne, Italie, Pologne et Autriche).

Cet été, l'application, enfin ses adeptes, proposent des petits guides que vous pouvez retrouver sur le blog dédié.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité