A la uneFaits Divers

C’EST ARRIVÉ EN ÉTÉ La disparition de l’actrice Pauline Lafont

La fille de Bernadette Lafont, en vacances dans la maison familiale des Cévennes, part se promener et disparaît. Les médias nationaux arrivent sur place. On la retrouvera au fond d'un ravin, morte plus de trois mois après.

MaxPPP

Pauline Lafont, 25 ans, aime venir se ressourcer dans son petit coin de paradis des Cévennes. La famille Lafont dispose d'un vieux mas familial, dans le village de Saint-André-de-Valborgne.

Le jeudi 11 août 1988 à 8h, elle déjeune en famille, avant d'aller faire une promenade à travers les petits sentiers du coin. Elle indique qu'elle a mal dormi et part s'évader dans la nature sans indiquer à ses proches quelle direction elle prend. La jeune femme aime ses escapades pendant les congés, où elle se retrouve seule au milieu de la belle et sauvage végétation.

Mais le vendredi 12, c'est le branle-bas de combat. Son frère indique qu'il a attendu sa sœur toute la nuit et qu'elle n'est pas rentrée. Il part voir les gendarmes et des recherches sont immédiatement entreprises. D'abord une centaine de gendarmes et de pompiers cherchent dans le secteur. Puis la mobilisation s'accentue et près de 300 personnes, avec l'Armée en renfort, quadrillent le secteur pendant plusieurs jours. Des recherches à pied, avec des chiens, en hélicoptère. La jolie actrice est introuvable. L'angoisse monte au fil des jours. D'autant que personne n'a vu la comédienne et personne n'est capable de donner une direction où chercher au milieu de cette forêt luxuriante. Certains secteurs sont réputés comme difficilement accessible, avec des vallées encaissées, des sources cachées, et un relief accidenté.

COPYRIGHT SERGE DI LORETO/MAXPPP/VALENCE LE 10/01/2012
L ACTRICE PAULINE LAFONT.(MaxPPP

Au bout de quelques jours l'énigmatique disparition de Pauline Lafont fait la une de tous les médias nationaux qui dépêchent des reporters dans ce coin reculé des Cévennes habitué à la tranquillité absolue. Dans le village et le canton les rumeurs les plus folles courent, d'autant que les enquêteurs estiment que toutes les pistes sont possibles et qu'une plainte de la famille est déposée pour "enlèvement et séquestration arbitraire".

Accident dans ce relief escarpé, enlèvement, mauvaise rencontre, fugue, dépression ? Les journaux de l'époque racontent que dans la vallée de Barre-des-Cévennes, les habitants ont sorti les fusils et guettent !

Pendant des jours, des semaines, des mois, l'enquête s'enlise et les recherches restent infructueuses. Les enquêteurs espèrent que les chasseurs, qui ont pris leurs quartiers d'automne, permettront peut être de relancer les investigations.

Un dossier qui va effectivement rebondir plus de trois mois après la disparition, lorsqu'un agriculteur contacte les gendarmes. Il vient de découvrir un corps au fond d'un ravin d'une dizaine de mètres sur la commune de Gabriac en Lozère. L'actrice, qui avait tourné avec Chabrol, Mocky et qui avait eu un an avant sa disparition son premier grand succès de sa carrière avec le film "l'été en pente douce", a -t-elle chuté en se promenant ? Elle sera formellement identifiée après une autopsie et la thèse de l'accident a été retenue par les enquêteurs. Pauline Lafont aurait chuté dans le ravin au lieu-dit « l'Adrech ».

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité