A la uneActualitésPolitiqueSociété

AUBAIS Citoyens et démocratie participative entrent en campagne

(Photo Anthony Maurin).
Le plan... Au pied du château (Photo Anthony Maurin).

Antoine Rousseau et Angel Pobo sont les personnes visibles d'une liste citoyenne qui est en train de se monter à Aubais en vue des prochaines échéances municipales de 2020.

Le monde politique évolue comme le monde moderne. Après la centralisation, les envies de proximité reviennent sur le devant de la scène. Aubais n'échappe pas à l'engouement et une liste s'apprête à monter au créneau et à tenter l'aventure. Interview.

Objectif Gard : Pourquoi vous lancer dans une telle entreprise citoyenne ?

Antoine Rousseau et Angel Pobo : Nous voulons clairement changer la gouvernance du village en faisant participer la population qui le souhaite. Nous ne défendrons pas notre programme mais leur programme ! Nous préparons une liste pour les municipales de 2020 et nous voulons faire savoir qu’il existe une alternative quasi construite. Actuellement nous peaufinons le programme mais nous prenons le temps de le faire car, depuis plus de 18 mois, nous écoutons les Aubaisiennes et les Aubaisiens lors de réunions participatives que nous organisons.

Comment décrire Aubais et la vie au village ?

Aubais est un village qui compte de nombreux collectifs et des associations actives, notamment autour de thèmes comme l’environnement et l’alimentation. Ces gens aiment faire de la politique avec un grand P. Beaucoup d’entre-eux sont déjà impliqués dans la vie locale en étant actifs au sein de ces mouvements. La gouvernance du village n’est pas bonne, comme pour l’histoire de l’Intermarché, madame le maire fait les choses toute seule ou avec quelques élus seulement… Nous n’avons rien contre elle, il n’y a aucune animosité entre nous mais nous voulons travailler différemment. Nous travaillons et travaillerons par groupes et nous nous appuierons sur la population. L’objectif est collectif mais nous devons nous donner les moyens de le faire.

Aubais, le cœur du village (Photo Anthony Maurin).

Où en êtes-vous de l'élaboration de votre liste citoyenne ?

La liste sera composée de 23 noms qui seront sous les feux des projecteurs mais nous sommes déjà une centaine à travailler autour du projet pour le futur programme. Il est très difficile d’avoir des locaux municipaux pour nous réunir alors, parmi nos soutiens, nous avons la cave du village. C’est un lieu parfait pour ces réunions. Nous pouvons compter sur l’envie de 250 personnes d’avoir des informations sur notre actualité.

Vous faites déjà travailler vos soutiens ?

Nous ne sommes pas à la messe ! Il faut travailler ! Nous demandons aux participants les choses qu’ils aiment dans le village, celles qu’ils n’apprécient pas et veulent changer. Nous nous sommes rendus compte que, sur le fond, tout le monde avait les mêmes envies… Le point positif du village c’est qu’il fait bon y vivre. Nous sommes globalement bien à Aubais. Nous avons une belle qualité de vie. Le point négatif est vraiment la gouvernance… Madame Chaleyssin fait des choses, bien ou pas, mais c’est la méthode que l’on veut changer. Ce sont des méthodes anciennes !

(Photo Anthony Maurin).

Un exemple de changement...

Nous désirons garder la qualité de vie et améliorer par exemple les réseaux d’eau qui sont généralement défaillants. L’assainissement est lui aussi discutable car sur les 2 700 habitants, moins de 1 000 y sont raccordés. C’est un choix que madame le maire a fait. C’est un souci pour nous qui voulons faire un autre choix, celui de raccorder plus de monde. Il faudra du temps et de l’argent mais nous le ferons. Un programme n’est pas une lettre au Père Noël ! Nous regardons le budget nécessaire pour réaliser ces travaux et les financer correctement. Il nous faudra faire un état des lieux…

Comment jugez-vous l'équipe municipale actuelle ?

L’élu à l’urbanisme ne vient même plus aux conseils municipaux depuis un an. Quelques adjoints sont encore là et travaillent avec madame le maire mais ils ne sont pas très motivés. Pour nous, il est difficile d’avoir des informations de la part de la mairie mais nous vivons dans un village, nous avons des gens qui nous aident ! Nous espérons juste que si nous sommes élus, l’équipe actuelle organisera une passation républicaine car aujourd’hui nos relations sont courtoises mais sans plus.

Chantier Photovoltaïque Aubais3

Vous êtes intégrés à la vie politique actuelle ?

Depuis plus d’un an nous assistons à tous les conseils municipaux. Nous devons y aller pour voir comment cela fonctionne. Nous constatons que c’est minimaliste. Notre liste se veut ouverte et pleine de bonne volonté. Je ne connaissais pas Angel il y a 18 mois. Il est venu nous chercher un peu partout dans le village. Nous sommes tous complémentaires et représentatifs des Aubésiennes et Aubaisiens. C’est très intéressant. Nous voulons de la proximité, de la bienveillance et de la transparence. Nous formerons les élus à tout cela mais ils y sont déjà très sensibles.

Quel sera votre calendrier ?

Courant octobre, nous présenterons la liste au public et d’ici la fin de l’année nous dévoilerons notre programme. Nous allons ouvrir une page Facebook dans quelques jours et nous commencerons à communiquer à ce moment-là.

Un dernier mot...

Angel Pobo : Notre liste est très représentative. C’est notre point fort et on a déjà gagné quelque chose avec cela.

Antoine Rousseau : Je connais la liste. J’ai confiance en elle car elle est composée de gens plein de compétences et d’énergie. On nous reprochera certainement de ne pas être des experts de la politique mais nous sommes expérimentés car nous connaissons les enjeux de cette élection. C’est du sérieux !

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité