Actualité générale.ActualitésSociété

MARGUERITTES Une opération de restauration pour l’ancienne église Saint-Pierre

Pascal Crépin de la Fondation du patrimoine avec Elen le Roux et le maire de Marguerites (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Ce vendredi 4 octobre s'est déroulée la toute première soirée Patrimoine à Marguerittes. Elle annonce le début des très proches travaux pour l'ancienne église paroissiale Saint-Pierre. Un monument historique qui bénéficie aussi du lancement d'une souscription publique avec la Fondation du Patrimoine.

Cette église du XVIIe siècle est la « chapelle du château » pour tous les riverains. Le début de sa construction remonte à 1196, mais elle va subir de nombreux remaniements au fil du temps. Elle est donc la chapelle du château jusqu'en 1619 puis au service du culte paroissial à partir de 1622. C'est en 1852 que le conseil municipal décide de la construction d'une nouvelle église, par conséquent l’ancienne chapelle fût désaffectée et vendue à un commerçant du village.

Une ancienne église qui fait vraiment partie de l'histoire de la commune. Pour cette soirée de présentation, le maire William Portal était très ému en l'évoquant : « J'ai 75 ans et six mandats derrière moi, mais lorsque j’étais enfant, la chapelle était sur mon chemin pour aller à l'école. Elle était belle et mystérieuse à la fois. Je me souviens parfaitement que ses vitraux étaient encore en place ». Des vitraux qui vont disparaître au fil des années et de la dégradation de l'ensemble du bâtiment. Même les Allemands s'y sont installés pendant la guerre, se souviennent les plus anciennes mémoires. « En grandissant et en devenant élu, je me suis fait la promesse de réussir à protéger et à restaurer ce bâtiment. Il fait partie de notre patrimoine, mais je voulais que la commune puisse l’acquérir sans conflit avec le propriétaire », précise l'édile. L'ancienne église est donc un Monument historique depuis 2015, notamment en raison des armes peintes ou encore de graffitis présents à l'intérieur. Un intérieur constitué, entre autres, de voûtes, d’escaliers, et d'un grand balcon qui tournait autour de la salle principale.

Les travaux vont permettre de préserver le monument historique (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Pour cette grande opération de restauration, les travaux vont concerner la restauration du couvert, celle des façades extérieures, des menuiseries et des vitraux et aussi des interventions sur des problèmes structuraux.

Ces travaux, avec le projet culturel qui en découle, s'inscrivent dans une approche plus globale et transversale de la redynamisation du centre-bourg pour permettre le développement économique et touristique, mais aussi l’amélioration du cadre de vie, du lien social et de la culture sur Marguerittes.

Le début des travaux est prévu pour la fin octobre, ils devraient se poursuivre sur huit mois pour un coût total de 635 000€. Plusieurs partenaires financiers publics participent à ce projet : l’Europe, la Drac, la Région Occitanie, le Département du Gard, Nîmes Métropole et la commune. William Portal a particulièrement remercié et félicité sa collaboratrice, Elen Le Roux, qui a géré ce dossier d'un bout à l'autre et qui a réussi à trouver 75 % de subventions. « Je voulais vraiment réussir à réaliser cet énorme chantier avant la fin du mandat de notre maire. Aujourd’hui la chapelle est protégée », se réjouit la jeune femme.

Par ailleurs, la commune a fait appel à la Fondation du patrimoine pour organiser une souscription publique. Au vu du grand nombre de personnes présentes et de leur intérêt pour la chapelle, cette souscription devrait bien fonctionner.

Franck Chevallier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité