A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Faire sauter le bouchon de Champagne

Le jeune Lucas Dias fait son entrée dans les cages à Lille, encouragé par son capitaine Anthony Briançon (Photo via MaxPPP)

« On n’en mettra pas quatre ! Enfin, on ne sait jamais… » : le coach Croco Bernard Blaquart le sait, au moment d’affronter Reims, meilleure défense du championnat, ce samedi à 20 heures pour le compte de la 11e journée de championnat, ses joueurs s’attaquent à une équipe difficile à manœuvrer.

Une équipe qui prend très peu de buts - 4 depuis le début de la saison-, mais qui marque peu, avec seulement 9 buts en 10 matchs. Alors pour parvenir à ramener un résultat de la Champagne, il faudra être efficace : « Il sera très important d’être l’équipe qui marquera en premier », pose l’entraîneur nîmois, et donc faire ce que seules Brest, Nantes et Dijon ont réussi à faire cette saison. Une solidité due à leur organisation : « C’est une équipe difficile à prendre, très bien organisée, où tout le monde défend », poursuit Bernard Blaquart.

Nîmes et Reims, deux équipes aux trajectoires opposées cette saison : alors que les Rémois caracolent à la troisième place du classement, les Nîmois sont 18e, et donc barragistes, et sont en quête d’une victoire depuis un mois et le match de la 6e journée contre Toulouse (1-0). Pour autant, le capitaine Croco Anthony Briançon ne se formalise pas : « Au niveau comptable, on en est au même point que la saison passée. On n’est pas à la ramasse. » Alors ce classement peu flatteur, Briançon le considère comme « anecdotique », et préfère retenir l’homogénéité d’un championnat où seulement cinq points séparent le 6e, Bordeaux, du 18e, Nîmes. 

« Retrouver l’efficacité de la saison passée »

Reste que si certains matchs auraient pu (dû ?) basculer en faveur des Rouge et Blanc, notamment face à Saint-Étienne ou à Lille, le dernier match contre Amiens, aux Costières, a été raté : « À la limite, le point pris, c’est déjà bien par rapport au match qu’on a réalisé », estime Anthony Briançon. Le capitaine préfère plaider l’accident de parcours, estimant que « l’équipe progresse », même si ça ne se voit pas encore au classement.

Pourtant, les Nîmois ont des raisons d’espérer à l’heure d’affronter Reims. Car si les Nîmois n’ont pas encore gagné à l’extérieur, ils ne s’y défendent pas trop mal, avec trois nuls et deux défaites, contre Paris et Montpellier, et prennent moins de buts que la saison passée. « Oui, mais on en marque moins aussi », note Anthony Briançon, dont l’équipe a pris 12 buts et en a marqué 10 depuis le début du championnat. « Il nous faut essayer de retrouver l’efficacité de la saison passée », souhaite-t-il. Et il faudra le faire sans Ferhat, toujours blessé au genou.

Le NO aura bien besoin de l'efficacité de son jeune attaquant Kevin Denkey face à Reims (photo : Anthony Maurin / Objectif Gard)

En 4-4-2 ou en 4-3-3 ? Pour ce match, l’entraîneur Croco laisse planer le doute sur la formation qu’il utilisera, préférant « attendre de voir si Sofiane Alakouch et Lucas Deaux pourront jouer ou pas. » Le premier se plaignait encore cette semaine d’un coup reçu samedi, mais devrait être apte ce soir, le second a été malade cette semaine. Finalement, il ne sera pas de la partie.

Lucas Dias doit confirmer

Cette fois-ci, ce sera encore à Lucas Dias de tenir la baraque dans les cages, en l’absence de Bernardoni, blessé à la cheville à Lille. « Dias a fait un match et demi de haut niveau, c’est très bien, mais le plus dur est de confirmer, de rester à ce niveau, jauge Bernard Blaquart. Il aborde les matchs concentré, sans stresser. Tous les feux sont au vert. » « Il a l’entière confiance du groupe », ajoute le capitaine, conscient que si les joueurs offensifs auront un rôle prépondérant à jouer ce samedi soir, Lucas Dias détiendra aussi une des clés du match.

Un match que les Nîmois comptent bien gagner : « Dans notre situation, un nul ne suffit pas. Il faut rattraper les points perdus, surtout à domicile », lance Anthony Briançon, dont l’équipe l’avait emporté 3-0 l’année dernière au stade Auguste-Delaune. « C’est peut-être un signe », sourit le capitaine. Dans un début de saison compliqué, entre blessures et manque de réussite, les Crocos comptent bien sur ce match à Reims pour déboucher le champagne.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Le groupe retenu : Dias, Rabouille - Alakouch, Briançon, Landre, Martinez, Paquiez, Sainte-Luce, Miguel - Fomba, Sarr, Valério, Valls - Buades, Denkey, Duljević, Philippoteaux, Ripart. 

La composition probable : Dias - Alakouch, Briançon (cap.), Martinez, Miguel - Fomba, Sarr, Valls, Philippoteaux - Denkey, Ripart. 

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

2 réactions sur “NÎMES OLYMPIQUE Faire sauter le bouchon de Champagne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité