A la uneSports GardUSAM

USAM En voiture pour la Hongrie !

Des Nîmois vont faire le déplacement en Hongrie pour soutenir l’USAM en coupe d’Europe.

Gwen est prêt pour rejoindre la Hongrie en voiture (photo Gwen Le Rouge)

Trois supporters de l’USAM s’apprêtent à faire près de 3 000 kilomètres en voiture pour encourager l’USAM en Hongrie à l’occasion de la coupe d’Europe de handball.

« Mes amis me disent que je suis fou », confesse Gwen qui se prépare pour un sacré voyage. Depuis le tirage au sort du troisième tour de la coupe d’Europe de handball (EHF), Csurgoi – USAM, il a décidé d’aller encourager les Nîmois en Hongrie. Il faut dire que le supporter a deux passions : le sport et Nîmes. Du coup, il ne rate aucun match que ce soit au Parnasse, au stade des Costières ou au stade Nicolas-Kaufmann.

« Je suis assez dingue pour faire les 6 000 kilomètres aller-retour »

Alors ce n’est pas la route pour aller en Hongrie qui va lui faire peur. « Si on avait tiré Saint-Saint-Pétersbourg, je suis assez dingue pour faire les 6 000 kilomètres aller-retour ». Ce sera beaucoup moins loin pour cette fois. Le Nîmois a fait ses calculs : 2 700 kilomètres au total.

Le 206 a déjà 180 000 kilomètres au compteur (photo Gwen Le Rouge)

L’ancien supporters des Crocos chez les Gladiators a, pendant des années, parcouru la France de long en large pour soutenir ses favoris. Encore aujourd’hui quand les clubs Nîmois jouent dans le sud du pays, il se coltine encore quelques déplacements : « Pour l’USAM je vais à Toulouse, Aix-en-Provence et Istres . »

« L’occasion de faire un road trip entre copains »

Désormais, il savoure le retour de la Green team en coupe d’Europe. « 25 ans après c’est cool d’aller là-bas », rappelle celui qui a été marqué quand il a vu jouer l’USAM en coupe d’Europe dans les arènes de Nîmes en 1991. « Ce sont des sensations que l’on a envie de revivre », raconte-t-il.

Gwen a ressorti le tee-shirt aux couleurs de l’USAM (photo Gwen Le Rouge)

Pour autant, il ne cache pas que s’est aussi « l’occasion de faire un road trip avec des copains. On est là pour s’amuser et boire des coups ensemble». Car Gwen ne part pas seul en pays magyar. Il sera accompagné de Stéphane (Philou pour les intimes) et son frère Erwan qui, pour l’occasion, fermera son restaurant à Lasalle. Ce dernier a d’ailleurs laissé un message en hongrois devant son établissement, où il est indiqué que le restaurant sera fermé le temps d’un voyage en Hongrie.

Le restaurant sera fermé pendant le voyage en Hongrie (photo Gwen Le Rouge)

Le trio a défini son parcours. Avec une 206 Peugeot qui affiche 180 000 kilomètres au compteur, ils partiront le vendredi et passeront par l’Italie et la Slovénie à l’aller. Après une journée en Hongrie et le match de l’USAM, ils rentreront par la Croatie avec l’espoir de trouver le temps de pouvoir assister à un match de football en Italie. Si tout se passe bien, Gwen sera de retour à Nîmes à temps lundi à 5h30, pour attaquer sa semaine au travail. C’est ça aussi la passion du sport.

Norman Jardin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité