A la uneActualitésSociété

NÎMES L’histoire de la ville passée au fil des pages du dernier Alcide

Avec son tout nouveau Nîmes au fil de l'Histoire, Alcide, maison d'éditions nîmoise, fait fort, très fort !

Nîmes au fil de l'Histoire selon Francine Cabane et Danièle Jean et par Alcide (Photo Anthony Maurin)

Alcide propose des livres cohérents avec son territoire. La beauté des photos, la profondeur des sujets, l’œil nouveau porté sur le passé... Avec Nîmes au fil de l'Histoire Francine Cabane et Danièle Jean, les auteures, tapent un grand coup.

Dès la couverture, on prend note de l'engagement de la maison d'édition. Si Nîmes a raté le dossier UNESCO, Alcide a gardé l'idée des arches pour présenter son nouveau-né. Blanche, la couverture est percée d'arcades qui laissent entrevoir des monuments et des femmes et des hommes qui ont fait Nîmes.

Nîmes au fil de l'Histoire selon Francine Cabane et Danièle Jean et par Alcide (Photo Anthony Maurin)

Deux femmes parlent de Nîmes et retracent son histoire. Déjà, cette seule nouvelle pourrait en ravir certains ! En même temps, le dernier ouvrage qui a traité du sujet n'est plus tout jeune et remonte paraît-il à trois décades... Quand on sait que Nîmes et les Nîmois sont attachés à cette fameuse historie, il était plus que temps de sortir un nouvel outil de pédagogie.

Pourquoi les Gaulois plaçaient des tête coupées à l'entrée du sanctuaire ? Comment se présentait la ville romaine entre l'Augusteum, le temple de la Maison Carrée et les arènes ? Que représentent le crocodile et le palmier ? Depuis quelle date ? Pourquoi la ville se convertit-elle massivement à la Réforme ? Pourquoi parlent-on des Bagarres de Nîmes ? Qui était le baron Feuchères ? Quelle folie aboutit à l'incendie de l'ancien théâtre municipal au milieu du XXè siècle ?

C'est une vraie histoire de Nîmes, remise au goût du jour et mise à jour. Un voyage dans le temps sur une période s'enfonçant de plus de 2500 ans dans notre ADN. On trouve des choses oubliées, on y découvre des aspects insoupçonnés de la vie à certaines époques.

Nîmes au fil de l'Histoire selon Francine Cabane et Danièle Jean et par Alcide (Photo Anthony Maurin)

La ville se profile différemment sous nos pas une fois l'ouvrage lu attentivement. Il bouleverse la vision moderne du passé nîmois. Au gré des monuments, des hommes et des femmes qui ont faits Nîmes, des épreuves endurées, des passions évoquées et des défis relevés, les auteures ont pris soins d'illustrer leurs propos avec plus de 500 documents qui agrémentent la lecture d'un peu de légèreté.

Séguier, Rabaut-Saint-Étienne, Guizot, Girard, Daudet, Lazare, Dhuoda... Qui étaient-ils ?

Avec ces plus de 360 pages d'un beau format, le livre présente tout ce qu'il est bon de savoir sur la cité des Antonin d'hier et d'aujourd'hui. Quasi encyclopédique, l'ouvrage démontre la volonté de partager ce savoir qu'il ne faut pas oublier mais plutôt transmettre sereinement aux nouvelles générations. Vivant, ludique, passionné parfois mais toujours sensible, Nîmes au fil de l'Histoire se plonge et plonge le lecteur dans les abîmes de la vie préhistorique, antique, moyenâgeuse et plus moderne.

Nîmes au fil de l'Histoire selon Francine Cabane et Danièle Jean et par Alcide (Photo Anthony Maurin)

La combinaison parfaite. Quand à l'écrit parfait on surligne le tout d'une mise en page claire et dévouée à l'apprentissage direct, on obtient le gros lot pour le cadeau des fêtes de fin d'année. Avec son dernier bébé, Alcide va encore plus loin dans sa fureur de lire.

Danièle Jean est une passionnée de patrimoine, professeur d'histoire au collège Révolution (notamment). Elle a été en charge du service éducatif patrimoine ainsi qu'intervenante pour la direction de la culture de la ville. De son côté, Francine Cabane est elle aussi prof d'histoire (aussi à la Révo entre autres). Elle formait les enseignants et fait partie de l'Académie de Nîmes et organise des visites guidées à travers les cité.

Nîmes au fil de l'Histoire selon Francine Cabane et Danièle Jean et par Alcide (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité