A la uneActualités

LE 7H50 de Roger Mathieu, responsable du DAL : « On a ouvert et mis 11 familles à l’intérieur… »

Rue Pierre-Semard, à Nîmes (Photo : Coralie Mollaret)

À Nîmes, rue Pierre-Semard, l’association Droit au logement a investi un immeuble inoccupé pour permettre à des familles de ne pas dormir dans la rue. Rencontre avec Roger Mathieu, responsable de l’antenne nîmoise du DAL.

Objectif Gard : Tout d’abord, qu’est-ce que le DAL ? 

Roger Mathieu : C’est une association nationale, créée en 1990, qui a des antennes dans plusieurs villes de France. Notre mission est de recueillir des informations sur les personnes mal logées que l’on veut mettre dehors en raison, le plus souvent, d'un retard de loyer. Nous trouvons des logements pour ces personnes en essayant de toucher les bailleurs sociaux ou les habitations privées. Nous nous occupons aussi des personnes vivant dans des logements insalubres et nous nous battons pour faire les travaux.

À Nîmes, quel est l’état du parc immobilier ?

Il y a des familles à la rue ! Nous au DAL, on ne fait pas de ségrégation : on s’occupe des familles étrangères comme des françaises. Nous savons que 8 000 logements ne sont pas habités et 33 000 dans le département. Quand vous montez à Valdegour, tous les rez-de-chaussée ne sont pas habités. Alors qu’il y a des familles dans le besoin. Des lois existent, comme la loi DALO (Droit au logement opposable). Le préfet peut lui-même réquisitionner des habitats vacants quand des familles sont à la rue.

Vous avez réquisitionné un immeuble. Pourquoi ?

Oui, rue Pierre-Semard. Il ne restait qu’une famille d’ancien cheminot. Nous, on a ouvert et mis 11 familles à l’intérieur qui ont été déboutées du droit d’asile.

Ce n’est pas très légal…

La réquisition serait légale si le préfet la faisait ! Ce qui n’est pas légal, c’est de laisser des familles à la rue en plein hiver. Surtout quand il y a des enfants.

À titre personnel, pourquoi vous êtes-vous engagé dans cette association ?

Mes parents ont dû bien m’élever (Il sourit) ! Je n’aime pas les inégalités… Je suis simplement humain.

Propos recueillis par Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité