A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

FAIT DU JOUR Bernard Blaquart : « Évidemment que j’y crois ! »

Angers, le classement, le maintien et le mercato de janvier : l’entraîneur du Nîmes Olympique évoque les sujets brûlants de l’actualité des Crocos.

Bernard Blaquart croit au maintien des Crocos en ligue 1 (photo Anthony Maurin)

Alors que le Nîmes Olympique, dernier de L1, joue demain soir à Angers, l’entraîneur des Crocos répète qu’il croit dans les chances de maintien de son équipe.

Objectif Gard : Comment s’est passée la trêve internationale ?

Bernard Blaquart : Après une défaite (à Strasbourg 4-1, NRDL), c’est mieux d’enchaîner que de rester longtemps sans jouer. On a travaillé avec les joueurs disponibles, on s’est un peu aérés la tête la semaine dernière et on essaye de se préparer au mieux.

La défaite à Strasbourg est-elle digérée ?

On ne l’oublie pas car il y a des enseignements à en tirer et il faut essayer d’avancer. C’est un match que nous avons raté. Même si je pense que si on reste à 11 contre 11, on peut les faire douter et espérer un résultat positif.

Votre équipe joue demain à Angers, que vous inspire cette équipe ?

Elle est troisième après un tiers du championnat. Ce n’est pas anodin. Cette équipe tourne bien depuis le début de la saison. C’est un club qui sait où il va.

« Sur un match, on peut accrocher beaucoup de monde »

C’est l’exemple à suivre pour le Nîmes Olympique ?

C’est un des exemples à suivre. Un des clubs français qui se construit avec réflexion et sérénité. Le président, le directeur sportif et l’entraîneur sont en place depuis longtemps. C’est un club qui avance. Ils vendent leurs deux meilleurs joueurs chaque saison. Ils arrivent à garder tout le reste et ils se renforcent en recrutant malin.

Ce n’est pas, en revanche, le meilleur endroit pour se relancer...

À part à Paris, il n’y pas de meilleur ou de pire endroit. Sur un match, on peut accrocher beaucoup de monde.

Vous connaissez pas mal de joueurs dans l’effectif d’Angers. C’est un atout ?

Je connais bien les anciens Nîmois (Alioui, Bobichon et Thioub, NDLR) et j’espère qu’ils vont jouer.

Bernard Blaquart attend le mercato de janvier (photo Norman Jardin)

Justement Antonin Bobichon ne joue pas beaucoup...

Je pense qu’il va jouer contre nous et que le SCO le prépare tout simplement pour l’année prochaine. Je suis persuadé qu’il sera un joueur important de leur effectif, dans les mois ou les années à venir. C’est un recrutement intelligent de leur part.

À quel genre de rencontre vous attendez-vous ?

Chez eux, ils sont très très bons avec cinq victoires sur sept matches. Il y a toujours un défi athlétique important mais pas seulement. Ils ont aussi des joueurs de qualité. Je pense à Santamaria, Mangani et Antonin (Bobichon).

Allez-vous profiter de la suspension de Florian Miguel pour titulariser Théo Sainte-Luce ?

Il y a aussi Sofiane Alakouch qui peut revenir et Gaëtan Paquiez. Sainte-Luce fait des choses intéressantes, il évolue plutôt bien. Je pense que nous devons aussi relancer Sofiane qui reste un bon joueur. C’est toujours mieux de lancer les jeunes quand l’équipe tourne bien. Mais les clubs font souvent appel à eux dans des moments difficiles.

« On n’est pas largué ni au classement, ni dans le jeu »

Comment faites-vous pour gérer la position de lanterne rouge de Ligue 1 ?

Même si on est derniers du championnat, on n’est pas largué ni au classement, ni dans le jeu. Il faut garder la confiance et tenter de gratter ce qui est possible pour essayer de s’améliorer. Chacun d’entre nous doit donner un peu plus pour faire tourner les matches en notre faveur.

Avez-vous des exemples ?

Amiens, aux Costières, méritait largement son match nul. Mais quand on mène 1-0 à la 95e minute, on ne doit pas se faire égaliser. On rate les occasions quand on ne les mérite pas, mais quand on les mérite, on ne les a pas. À l’arrivée ça fait beaucoup.

Que vous manque-t-il pour que la roue tourne ?

On n’arrive pas à provoquer la chance et la réussite. Mis à part deux matches où l'on a été dominés, le reste du temps nous aurions pu ramener plus de points. La première des choses c’est de rester serein et de ne pas faire n’importe quoi.

"Je ne suis pas parvenu à convaincre les responsables..."

Estimez-vous que le Nîmes Olympique n’est pas à sa place aujourd’hui ?

Je pense qu’au bout d’un tiers du championnat, il n’y a plus de hasard. Nous pourrions avoir quelques points de plus mais de toute façon on ne serait pas beaucoup plus loin devant.

Dans quel secteur estimez-vous avoir le plus de manque ?

Au niveau du jeu on peut dire ce que l’on veut mais le souci c’est surtout l’inefficacité offensive. L’année dernière on a marqué 14 buts sur coup de pieds arrêtés, hors penalty. Cette année nous en avons réussi un seul. On n’a pas les mêmes tireurs. Il faut créer les connexions. Ce n’est pas simple.

Le Nîmes Olympique peut-il se maintenir en Ligue 1 ?

Bien sûr. Après, je ne peux pas vous dire que ce sera simple. Ce sera très compliqué mais nous avons une chance de le faire. Comme d’autres. Il faudra peut-être faire un bon mercato. Nous n'avons aucune marge. Si nous sommes derniers, ce n’est pas un hasard. Mais évidemment que j’y crois.

« J’aimerais que Théo Valls s’inscrive avec le club pour longtemps»

Vous misez donc beaucoup sur le mercato de janvier ?

Beaucoup non. Il faut déjà que l’on ne le rate pas. C’est à dire qu’il ne faut pas que l’on s’affaiblisse. Si l'on peut se renforcer, c'est bien. Je ne suis pas parvenu à convaincre les responsables l’été dernier. Il faut que je sois un peu plus convaincant cette fois.

Le contrat de Théo Valls se termine à la fin de la saison. Souhaitez-vous le conserver ?

C’est un joueur qui a donné beaucoup de choses au club depuis quatre ans. C’est un enfant du Nîmes Olympique. J’aimerais que Théo Valls s’inscrive avec le club pour longtemps mais il faut que le joueur en ait envie et que le club trouve un accord. Il y a beaucoup de choses qui entrent en compte. Sur la qualité du joueur, il n’y a pas de problème. Il peut signer 10 ans.

Propos recueillis par Norman Jardin.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité