ActualitésAutres sportsSports Gard

SAINT-LAURENT-DE-CARNOLS L’enfant du pays et champion du monde Cyril Ricci mis à l’honneur

Le champion de duathlon Cyril Ricci (à D) aux côtés de la conseillère régionale Catherine Eysseric et du maire de Saint-Laurent-de-Carnols Guy Aubanel, vendredi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Saint-Laurent-de-Carnols, village situé à une douzaine de kilomètres de Bagnols dans la vallée de la Cèze, compte un champion du monde, et pas n’importe lequel.

Il s’agit de Cyril Ricci, médaille d’Or des European Master Games et des World Series cette année, ce qui fait de lui un champion d’Europe et du Monde de sa discipline, le Duathlon. Une discipline qui consiste en 10 kilomètres de course à pied, suivis de 60 kilomètres à vélo, avant 10 nouveaux kilomètres de course à pied. Autant dire que ce n’est pas à la portée du premier venu, et que le niveau en compétition est très costaud.

Un sport taillé sur mesure pour ce Saint-laurentais de toujours, « qui habite toujours dans le village, le moulin à huile de son grand-père », présentera le maire de la commune Guy Aubanel. Il faut dire que Cyril Ricci est un battant : « lorsqu’il est né, il avait un problème aux jambes qui l’a empêché de marcher jusqu’à ses 3 ans, retrace Guy Aubanel, qui connaît le sportif depuis toujours. Les médecins lui ont conseillé de faire du vélo, et il n’a jamais arrêté. »

C’est sans doute dans ce parcours que Cyril Ricci, 39 ans aujourd’hui, puise sa persévérance. Une force qui lui a permis de remporter le titre mondial, quatre ans seulement après avoir démarré dans cette discipline exigeante. « Je puise aussi beaucoup dans la quiétude de mon territoire, notamment de la chartreuse de Valbonne, j’y suis très attaché », estime l’intéressé. Un sportif enraciné que les locaux voient souvent courir très tôt, avec sa lampe frontale, ou faire du vélo sur les routes tortueuses du coin, qu’il pleuve (ça arrive), qu’il vente (c’est souvent), ou qu’il neige (c’est moins fréquent).

Une exigence nécessaire pour tutoyer les sommets de sa discipline, lui qui a vécu une grande saison, clôturée vendredi soir lors d’une réception à la salle polyvalente du village. « Ça me tient à coeur de célébrer mes titres dans mon village », commentera sobrement le champion. Un champion qualifié « d’ambassadeur du sport du Gard rhodanien et de la région », par la conseillère régionale Catherine Eysseric, qui s’est lancé il y a un an dans le conseil en sport et en nutrition avec son association HNS Performance.

« C’est une façon pour moi de rendre à la communauté, le but est d’enseigner de démocratiser les bonnes pratiques et un savoir nutritionnel de base », explique-t-il. Avec sa compagne Elodie, qui le soutient au quotidien, il tient une page Facebook sur laquelle il donne des conseils pour démontrer que oui, « on peut faire sain et bon. »

En attendant, Cyril Ricci veut en 2020 poursuivre et participer au World Series, au championnat du monde et d’Europe ETU, histoire de, si tout va bien, réunir une nouvelle fois son village autour de lui dans un an.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité