A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce lundi 2 décembre

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en cinq infos !

Nîmes Olympique

Turnover annoncé. Pour ce deuxième match en moins de trois jours ce mardi à Bordeaux (19h) et avant Lyon, vendredi, Bernard Blaquart a prévu de faire quelques changements dans son onze de départ en fonction des incertitudes et de la fatigue. "Je me laisse la possibilité de modifier l’équipe jusqu’au dernier moment. On va peut-être partir à 19 ou 20", a-t-il déclaré en conférence de presse d'avant-match. Ce lundi, une petite incertitude persistait encore concernant Renaud Ripart après sa béquille reçue à la cuisse contre Metz. Le staff allait aussi voir si Théo Sainte-Luce était rétabli d'une commotion cérébrale subie avec l'équipe réserve. Au milieu, Lucas Deaux pourrait souffler. Moyen pour sa première titularisation, Vlatko Stojanovski ne devrait pas débuter. En plus de Clément Depres et Antoine Valério, Loïck Landre a rejoint l'infirmerie après s'être coupé au doigt, ce qui a nécessité une opération. Il avait été remplacé au pied levé par Lucas Buades samedi dernier et sera de nouveau absent.

Renaud Ripart a encore marqué aux Costières (Photo Anthony Maurin)

Ripart le 27e aux Costières. En marquant à la 61e minute du match face à Metz samedi, Renaud Ripart (26 ans) a réussi son troisième but de la saison. Il avait déjà scoré contre Nice (défaite 1-2, le 17 août) et à Lille (2-2, le 6 octobre). Du coup, l’attaquant Nîmois rejoint Kevin Denkey et Romain Philippoteaux en tête des buteurs du Nîmes Olympique. Par la même occasion, le Nîmois a fait trembler les filets pour la 27e fois au stade des Costières. Il conforte sa place de meilleur buteur dans l’antre des Crocodiles. Dans ce classement spécifique Ripart a maintenant quatre buts d’avance sur Mickaël Colloredo et sept sur Mathias Verschave. Quant aux joueurs actuels ils sont très loin puisque le second est Anthony Briançon avec six buts.

Philippoteaux est sous le menace d'un troisième carton synonyme de suspension (photo Anthony Maurin)

Philippoteaux sous la menace. Le milieu de terrain Nîmois a reçu le seul carton jaune nîmois de la rencontre face à Metz (1-1) samedi. C’était la troisième fois de la saison que l’ancien Auxerrois est averti, mais la seconde fois lors des dix dernières journées (9e journée à Lille et 15e face à Metz). Par conséquent, Romain Philippoteaux (31 ans) est sous la menace d’un troisième carton jaune. En cas d’avertissement reçu cette semaine contre Bordeaux ou Lyon, le Croco raterait le 8e de finale de la Coupe de la Ligue contre Saint-Étienne, le 18 décembre au stade des Costières.

Bordeaux sans Benito et Tchouaméni. Deux joueurs des Girondins de Bordeaux seront suspendus pour affronter le Nîmes Olympique. Il s’agit du défenseur Suisse Loris Benito qui a joué 13 matches et marqué un but et du milieu de terrain Aurélien Tchouameni qui a participé à 11 rencontres. L'attaquant Jimmy Briand (13 matches et quatre buts), le meilleur buteur girondin manquera aussi le rendez-vous contre les Crocos. La saison dernière, l'ancien Lyonnais avait réussi un doublé contre Nîmes. Cela n'avait pas empêché les joueurs de Bernard Blaquart de revenir avec le point du match nul 3-3.

Nîmes avait gagné à Caen lors de la 16e journée de la saison dernière (photo Maxppp)

La journée porte-bonheur. Dans les périodes difficiles, il faut savoir se raccrocher à tous les signes positifs. Et en voilà un qui n’a rien de rationnel, mais qui a le mérite d’exister. Lors des neuf dernières saisons, le Nîmes Olympique n’a jamais perdu lors d’une 16e journée. Sur cette période, c’est à dire depuis la saison 2010-11, les Crocos ont réussi cinq victoires et fait quatre fois match nul. De plus, depuis que Bernard Blaquart est à la tête de l’équipe, les Nîmois se sont toujours imposés lors d’une 16e journée. C’est d’ailleurs à ce moment de la saison que le coach des Crocos avait gagné son premier match (2-1 face à Tours). En 2016-17, Nîmes avait écrasé Reims (3-0), alors leader de la L2, en 2017-18 Bourg-en-Bresse avait explosé 4-0 aux Costières et la saison dernière Nîmes s’était imposé 2-1 à Caen, avec un but de Landre à la dernière minute. Il parait que le footballeur est superstitieux, alors cette statistique va certainement remonter le moral des Nîmois.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité