A la uneActualitésEconomie

ALÈS AUDACE Franky Zapata vend du rêve

Franky Zapata, l'inventeur du Flyboard Air. Photo Élodie Boschet/Objectif GArd

On l’appelle l’homme volant. Franky Zapata, l’inventeur du Flyboard Air, était le grand témoin de la soirée de remise des prix du concours Alès Audace, qui s’est tenue ce lundi 9 décembre au Cratère.

Après la remise des prix aux lauréats, puis le « zoom éco 2019 » valorisant trois entreprises alésiennes de l’année, la soirée Alès Audace s’est achevée par un témoignage passionné : celui de l’invité d’honneur Franky Zapata. Après une première vie dans le sport mécanique, le quadragénaire - qui a été plusieurs fois champion d’Europe et du monde de jet ski - est aujourd’hui connu pour être l’inventeur du Flyboard Air, un appareil volant autonome à bord duquel le Marseillais traversait la Manche, l’été dernier. Mais comment fait-il pour voler ? « Je suis propulsé par des turboréacteurs », répond l’intéressé.

Ce lundi 9 décembre, Franky Zapata devait initialement effectuer une démonstration de ses exploits sur le site du Pôle mécanique avant de participer à la remise des prix du concours Alès Audace. Mais l’homme a été contraint d’annuler son vol pour des raisons techniques : « J’en suis désolé, mais la machine est en reconstruction en ce moment et dès qu’il y a un risque trop important, je ne joue pas à pile ou face », explique-t-il, avant que Jalil Benabdillah, vice-président d’Alès agglomération en charge du développement économique, lui fasse promettre de revenir dans la capitale des Cévennes pour voler devant les Alésiens.

Celui qui était épris d’aviation mais qui n’a pas pu, étant daltonien, en faire son métier, est également revenu sur son long parcours. « J’ai toujours eu plein de passions, le goût de l’effort et de l’innovation. Ce qui forge, c’est les échecs. Il ne faut pas en avoir peur », témoigne-t-il. Même si la peur, lorsqu’il vole à plusieurs mètres au-dessus du sol, « il faut savoir l’écouter mais aussi la rationnaliser. » À tous les porteurs de projets présents dans la salle du Cratère, Franky Zapata a délivré ses conseils : « Croire toujours en ses rêves, essayer d’aller le plus loin possible, rebondir et ne jamais baisser les bras. » Bref, être audacieux.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité