ActualitésPolitiqueSociété

BEAUCAIRE La gare et le quartier sud canal au cœur des débats du conseil municipal

Le conseil municipal de Beaucaire pendant la Marseillaise (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Lors de sa dernière réunion, lundi 16 décembre, le conseil municipal de Beaucaire s’est prononcé sur 33 délibérations. Mais se sont bien la gare, le pôle d’échange multimodal et le nouveau quartier sud canal qui étaient au cœur des débats.

Julien Sanchez, le maire, a donc rappelé que depuis 3 ans, il réclame que la halte SNCF de Beaucaire soit mieux valorisée, plus utile à la population du bassin de vie et accessible aux personnes à mobilité réduite, tout cela en y développant l’intermodalité ; le tout avec une meilleure desserte. En octobre 2017, le conseil régional d’Occitanie a voté un « programme régional d’intervention en faveur des pôles d’échanges multimodaux ». Ces derniers mois, la région a confirmé que la desserte en train serait multipliée par 2,5 à partir de la mi-décembre 2019 et qu’un distributeur de billets serait installé. Le conseil municipal a donc décidé de solliciter la région en vue de l’obtention d’une subvention pour les études portant sur l’aménagement d’un pôle d’échange multimodal à Beaucaire (PEM). Une subvention de 37 000 € correspondant à la participation régionale au financement du diagnostic préalable de faisabilité a donc été attribuée à Beaucaire. Après le travail partenarial déjà réalisé sur ce dossier le conseil municipal propose de conclure une convention de financement entre la commune, le conseil régional, SNCF Gares & Connexions et SNCF réseau, et de confier la maîtrise d’ouvrage de l’ensemble des études et des travaux à SNCF Gares & Connexions.

La halte SNCF a besoin d'une rénovation (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Des travaux qui consisteront notamment à déposer un mur sur le quai de la halte, poser une rambarde de sécurité, installer une ligne d’alimentation électrique, réaliser un diagnostic amiante, déposer le bâti de l’abri voyageur ou encore poser un nouvel abri voyageur et un banc à l’intérieur.

Des travaux qui devraient permettre d’améliorer l’environnement de la halte et d’assurer une plus grande sécurité pour les voyageurs. Ils permettront également de mieux accueillir l’augmentation de la desserte ferroviaire des TER liée à l’ouverture de la nouvelle gare Nîmes Pont du Gard (TER et TGV). Toutefois, ils ne sont qu’une première étape dans un projet important et plus global de réhabilitation de la halte SNCF et de ses environs, et de la création d’un véritable pôle d’échange multimodal, qui viendra par la suite transformer en profondeur les lieux dans son usage, sa configuration et son image.

Le coût estimatif de ces premiers travaux est fixé à 116 776 € HT, étant précisé que la communauté de communes subventionne à hauteur de 50 % le coût résiduel pour la commune, au titre de la compétence Aménagement du Territoire. Des travaux dont la réception est prévue en mars 2020.

Les conseillers municipaux d’opposition, Christophe André et Dominique Pierre ont parlé d’une même voix. « S’il ne fait aucun doute que le site a besoin d’une profonde réhabilitation, c’est le montant global de 1,8 million d’euros qui interroge. Il aurait été plus judicieux de réaliser juste une rénovation et de privilégier des navettes vers la gare de Tarascon qui est proche ». Une vision qui n’est pas celle du maire qui rappelle que la région et la communauté de communes sont elles aussi partie prenante. « Nous avons un service public sur la commune, plus nous l’améliorerons plus il sera utilisé et plus il va permettre aux personnes de rester sur Beaucaire. De plus, la gare de Tarascon n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite ».

Une modification de PLU pour sud canal

Effectivement, à la lumière de la mise en œuvre du PLU, il est apparu nécessaire d’apporter de nouvelles évolutions au document d’urbanisme en vigueur. Celle concerne notamment des ajustements de son règlement afin de mieux adapter les règles du PLU à un projet de résidence senior sur le secteur sud canal, notamment concernant les règles de stationnement. L’objectif est donc de diminuer le nombre de places de stationnement intégré à cette résidence.

Une modification qui a été retoquée par Christophe André : « avec cette modification du PLU vous donnez le pouvoir aux promoteurs, sans prendre en compte les besoins de stationnement ». Julien Sanchez a répondu en renvoyant vers l’avis du commissaire enquêteur dans ce dossier.

Si majorité et opposition n’étaient pas d’accord sur l’ensemble de ces deux gros dossiers. Il n’en a pas été de même pour les notifications suivantes (capitainerie, plate-forme logistique, bail à ferme, charte ville aidante…). Finalement près de 75 % des points ont été adoptés à l’unanimité.

Franck Chevallier

franck.chevallier@objectifgard.com

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité