A la unePolitique

LE 7h50 de Vincent Bouget : « Pour l’instant, l’union de la Gauche est bloquée »

Vincent Bouget, chef de file Communiste aux municipales 2014 (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

À deux mois des élections municipales nîmoises, la Gauche peine à se rassembler dans son ensemble. La question de l'organisation d'une primaire citoyenne est alors évoquée par le Parti communiste. Entretien avec son chef de file, Vincent Bouget. 

Objectif Gard : Où en est l’union de la Gauche ? 

Vincent Bouget : Ça fait plus d’un an que nous y travaillons au travers de l’appel de Nîmes Nouvelle Page et de nombreuses réunions et rencontres entre organisations politiques. Sur le contenu, le travail a bien avancé. Nous sommes d’accord sur une douzaine de mesures phare pour un programme illustrant les valeurs de solidarité, d’écologie et de citoyenneté. Ces dernières semaines, on s’est penchés sur la constitution de la liste. Là-aussi, on tombe d’accord sur un certain nombre de choses... Seulement, on bute sur la tête de liste. 

C’est-à-dire ? 

Tout le monde n’est pas d’accord sur le fait que la tête de liste soit issue du Parti communiste, moi en occurrence [...] Alors pour l’instant, l’union de la Gauche est bloquée.

La France Insoumise est depuis le début réfractaire à ce que le candidat au poste de maire soit issu d’un parti politique… 

C'est vrai. Après, je ne veux pas parler à leur place. Effectivement, certains veulent une candidature en dehors des partis politiques. En même temps, aucune candidature citoyenne n’a fait consensus. 

Même pas Daniel Richard qui se présente comme un candidat apolitique soutenu par les Écologistes ? En outre, l'écologie devient une préoccupation de plus en plus importante pour les électeurs... 

Daniel Richard n’est même pas autour de la table… Il ne se revendique pas de la Gauche. Dans son dernier tract, il met dans le même sac la gestion municipale du maire PCF Alain Clary et des autres maires de Droite. Aujourd'hui il y a un mouvement social très fort. Nous avons besoin d’affirmer clairement la Gauche, de redonner de l'espoir. C’est une rupture claire avec le monde de Macron. 

La tête de liste est-elle une demande inflexible du PCF ? 

Nous n’avons fait aucun préalable à l’union sur la tête de liste. On l’a dit et redit ! Mais aujourd’hui, aucune tête de liste autre n’est apparue consensuelle. 

« Nous pourrions réaliser une sorte de primaire à Gauche »

Dans le cadre des Municipales 2020 à Nîmes, Jérôme Puech, candidat du PS, et Vincent Bouget, pour le PCF, ont accepté de poser pour notre journal (Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard)

Et pourquoi pas Jérôme Puech, le leader socialiste ? Il y a aussi l’ex-député Patrice Prat, l’ex-écologiste Franck Medina, ou encore la leader de France Insoumise, Karine Voinchet... 

Jérôme Puech n’a pas été validé par les Insoumis, les collectifs citoyens (Nîmes Nouvelle Page, Assemblée locale nîmoise) ni par d’autres forces. Quant aux autres, aucune candidature n'est apparue comme possible pour les uns et les autres. Aujourd’hui, on en est là. On va tout faire ces prochaines heures pour trouver une solution. Mais maintenant, il n’est plus temps de tergiverser. 

Comment convaincre vos partenaires (France Insoumise, Parti Socialiste, Génération.s…) de s'allier à vous ? 

Au départ, on n’y était pas favorable, mais nous pourrions réaliser une sorte de primaire à Gauche, même si certains la refusent. Ça permettrait de réaliser une forme de consensus. 

N’est-ce pas un peu trop tard pour organiser une primaire ? 

Oui, certainement, mais si ce doit être la solution. On va voir dans les prochaines heures. De toute façon, il y aura une liste à Gauche aux Municipales nîmoises.

Une Droite divisée, une Gauche qui le sera probablement… Le Rassemblement national doit se frotter les mains ? 

C’est ce que l’on a pointé depuis le début ! On sait que la seule option pour l’éviter c’est que la Gauche se rassemble. La recomposition politique autour d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen est un piège. La Gauche porte des valeurs et doit servir d'alternative aux politiques libérales. 

Propos recueillis par Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité