A la uneActualitésRCNG NîmesSports Gard

RCN D’entrée, ça va valser !

Pour le match retour contre Aubenas, Nîmes peut compter sur les retours de Charles Robbe et de Bastien Vilaret (Photo RCN)

Pour son premier match de l'année 2020, le Rugby Club Nîmois (8e, 27 pts) se déplace ce dimanche à 15h sur le terrain d'Aubenas-Vals (3e, 48 pts) pour la 13e journée de Fédérale 1. Décrochés, les Gardois vont devoir réaliser des exploits sur cette deuxième partie de raison pour rêver d'une qualification au challenge Yves-du-Manoir. 

C'est en Ardèche, tout proche de la source d'eau minérale naturelle de Vals que les Nîmois commencent cette année 2020 de rugby. Un premier choc pétillant face au RCAV (Rugby Club Aubenas Vals), troisième de cette Poule 2 et largement favori de cette rencontre. Retardés de cinq et quatre points, les locaux lorgnent sur les deux premières places détenues par Bourg-en-Bresse et Narbonne. Deux tickets synonymes de Trophée Jean-Prat en fin de saison et d'une opportunité pour aller chercher la montée en Pro D2.

Alors pour rester au contact des deux seules formations qui les ont battu cette saison, pour dix victoires, les Ardéchois ne comptent pas perdre des points en route face aux équipes du ventre mou. Certes, l'écart est grand avec des Nîmois qui restent sur une série de quatre défaites consécutives, mais la dernière, le 13 décembre 2019 à Bourgoin (14-10), était plutôt encourageante et rassurante sur la capacité des nîmois à se transcender. Pressenti pour prendre une valise, le RCN a tenu tête à un grand nom du rugby dans des conditions difficiles, mis en difficulté à domicile et qui doit son salut à un essai inscrit à la dernière minute.

Des valeurs combatives dont les hommes d'Armand Mardon vont forcément s'appuyer pour réaliser une excellente fin de championnat. Il faudra en passer par là pour remonter ses sept points de retard et chiper la sixième place qualificative au Challenge Yves-du-Manoir. Après ce déplacement ardéchois qui mettra fin à une séquence de trois matches à l'extérieur, la prochaine s'ouvrira à Kaufmann contre Mazamet. Quatre journées programmées en janvier et février, avec les trois derniers à affronter et le derby face à Bédarrides.

Bastien Vilaret et Charles Robbe de retour

L'occasion de prendre le maximum de points, histoire d'être encore dans le coup avant de terminer par les concurrents directs. Et c'est là où le bât blesse, puisque si Nîmes n'est pas décroché et il n'a vaincu que Nice, lors des matches aller, parmi les équipes classées aux sept premières places. Une tendance à inverser qui peut passer par le retour des blessés de longue date. Absent depuis trois mois, sorti sur blessure contre Castanet-Tolosan lors de la 5e journée, Bastien Vilaret est de retour et débute à l'ouverture. Il forme la charnière avec Ravanello car Roche a rejoint l'infirmerie.

Du quinze de départ qui a failli s'imposer à Pierre-Rajon avant la trêve, seulement trois changements sont opérés. Outre Vilaret, Vernier a été préféré à Gonzalez pour débuter en deuxième ligne et Barnerias remplace Sparano, en troisième ligne, blessé. L'autre bonne nouvelle c'est le retour de Charles Robbe qui s'était également blessé en octobre, contre Bédarrides. Une force vive supplémentaire au poste de trois-quart centre qui commence en revanche sur le banc. Des renforts qui peuvent peut-être permettre de déclencher une nouvelle dynamique en 2020. À suivre !

Corentin Corger

Le XV de départ : Nouri, Nierat, Daniel - Leboulanger, Vernier - Barnerias, Roca (cap.), Simon - Ravanello, B. Vilaret - Chiker, R.Pichard, Mazet, Bosca - Darmon. Remplaçants : Marra, Pupier, Gori, Gonzalez, Llabres, D.Pichard, Robbe.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité