A la uneActualitésAutres sportsSports Gard

ALÈS Le 24MX Alestrem crée l’effervescence en centre-ville

Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le coup d’envoi de la sixième édition d’Alestrem, épreuve d’enduro extrême, a été donné ce samedi. Du Pôle mécanique à Mercoirol en passant par les rives du Gardon, le show du week-end vaut le coup d’œil !

Cinq ans après sa création, le 24MX Alestrem remporte un véritable succès. Preuve en est l’impressionnante foule amassée cet après-midi en centre-ville d'Alès pour assister au spectacle proposé sur les berges du Gardon. L’épreuve avait déjà commencé quelques heures plus tôt, à 9 heures ce samedi matin, sur le Pôle mécanique. Les 500 pilotes étaient attendus pour la première épreuve de sélection : il s’agissait de réaliser deux tours chrono, dont seul le meilleur temps était conservé. Les 100 premiers étaient sélectionnés pour le prologue de l’après-midi, très apprécié du public.

Un peu avant 17 heures donc, le show a pu commencer sur un tracé spécialement aménagé au bord du cours d’eau de la ville, qu’il fallait d’ailleurs traverser puisque le parcours s’étendait sur les deux rives. Jusque dans la soirée, les vrombissements des moteurs ont résonné dans le lit du Gardon où les exploits des participants étaient commentés en direct. Ce n’était pas toujours simple de déjouer les obstacles artificiels disséminés sur la boucle.

Ce dimanche, le 24MX Alestrem se disputera du côté des Cévennes et plus particulièrement sur le site de Mercoirol. Professionnels chevronnés et amateurs passionnés traverseront les communes de Saint-Julien-les-Rosiers, Laval-Pradel, Portes, La Grand’Combe et Le Martinet. Nul doute qu’ils offriront cette année encore un spectacle mécanique palpitant sur les chemins cévenols avec trois tours de 60 kilomètres, dont un seul pilote sortira vainqueur. Alors, qui succèdera au britannique Graham Jarvis ?

En images

Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Alestrem 2020. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité