A la uneActualitésPolitique

NÎMES Le Parti animaliste entre en campagne pour faire entendre sa voix

De gauche à droite, Françoise Dolhac De Borne, Stéphane Gilli, Elsa Strasser et Jean-Marc Philibert. (Photo Boris Boutet

Sans ambition de remporter la mairie de Nîmes, le Parti animaliste alignera malgré tout une liste aux élections municipales. L'objectif : faire entendre ses idées. 

"Je sais bien que je ne serai pas maire de Nîmes. Je n'ai pas le programme pour." Lucide, Stéphane Gilli ne se fait pas d'illusion quant aux chances de la liste qu'il conduit de remporter le scrutin nîmois. Mais le PDG d'une entreprise spécialisée dans la production d'énergie verte se lance malgré tout dans la campagne, pour être la voix de la cause animale. "On a eu des discussions avec le candidat écologiste Daniel Richard, mais il y a des personnalités d'horizons trop divers sur sa liste et nos idées y auraient été trop diluées. Nous sommes les seuls à parler réellement du bien-être animal. L'objectif est de faire un score significatif pour que notre voix pèse dans le futur. " 

"L'animal et l'homme sont étroitement liés. Soutenir notre parti c'est aussi soutenir l'être humain et c'est aller dans le sens de l'évolution de la société", abonde sa colistière, Elsa Strasser, vétérinaire et membre du Comité radicalement anti-corrida (CRAC).

"Une barbarie qui plane sur notre ville"

La corrida, il en est bien sûr question dans le programme du Parti animaliste. "Comme 54% des Nîmois d'après un sondage de l'IFOP commandé par l'Alliance Anticorrida, nous sommes pour son abolition, tranche Stéphane Gilli. C'est une pratique d'une autre temps, une barbarie qui plane sur notre belle ville. L'excision, le cannibalisme ou l'esclavage étaient aussi des traditions. C'est la fête qui attire du monde aux Ferias, pas la corrida. Et on peut tout à fait la remplacer par des spectacles dans les arènes." 

Au total, c'est près de 70 propositions que le Parti animaliste veut défendre au cours de la campagne. "Nous avons besoin de lois pour faire avancer notre cause", résume le candidat qui propose notamment de faciliter l'admission des animaux de compagnies dans les EHPAD ainsi que dans les centres de réinsertion sociale.

Soutenu par de nombreuses associations de défense des animaux, la liste de Stéphane Gilli attend encore douze candidats pour être au complet. "Nous avons beaucoup de femmes mais on manque d'hommes", souligne Françoise Dolhac De Borne, l'une des colistières. Il reste désormais un peu plus d'un mois au Parti animaliste pour les trouver et poursuivre sa campagne de sensibilisation jusqu'aux élections.

Boris Boutet

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES Le Parti animaliste entre en campagne pour faire entendre sa voix”

  1. Bonjour. Depuis que votre parti existe. je m’y intéresse beaucoup mais je n’arrive pas à me décider. Il me manque encore beaucoup d’éléments pour vous trouver crédibles. D’abord le risque de politisation : J’ai vu que dans une Municipalité, la liste du PA à copiné avec EELV, qui est cul et chemise avec le PS, ce qui laisse à penser qu’il n’y a des écologistes qu’à gauche et que dans les autres appartenance politiques, il n’y a que des cons anti-écolo !!! Ensuite votre programme pour la protection de TOUS LES ANIMAUX !! Qu’en est il ? Vous vantez le véganisme à grands coups de publications FB, Pour moi, ce n’est pas seulement ça la protection des animaux. Vous regardez tout ça par le petit bout de la lorgnette. Voyez à long et très long terme. J’ai eu un échange avec de vos comparse sur FB qui a systématiquement esquivé mes questions sur l’avenir des animaux domestiques qui font vivre les agriculteurs actuellement. Je suis d’accord sur le fait que l’on est pas obligé de consommer de la viande, et je suis moi même végétarien. Mais le véganisme est une totale aberration. Vous prônez la survit des espèces animales. Alors dites moi que vont devenir les milliers des bovins, d’ovins, de volailles et de lapins si vous prônez le véganisme. Et bien c’est mathématique : ils vont totalement disparaître de nos paysages car nous n’avons jamais vu ces espèces d’animaux vivre à l’état sauvage. Chacun est libre de se nourrir avec ou sans viande, mais ce qu’il faut, c’est encadrer très très sévèrement les méthodes d’abattage pour totalement enrayer les souffrances des ces pauvres bêtes. Quant aux moutons, les tondre est une nécessité pour eux. Ça ne les tue pas. Il faut, comme pour les abattoirs, mettre en place un protocole strict de tonte sans brutalité et sans souffrance. Je continuerais en disant que manger de la viande n’est pas criminel, ça fait tout simplement partie du cycle normal de la vie chez nous les humains. Reprocheriez vous un un Félin, un Loup, un Saurien de manger de la viande ??? Assurément non … Alors pourquoi l’homme veut il toujours changer le cours des choses. On vois actuellement où ça nous mène !!! Par contre ce qu’il serait bien d’essayer de mettre en place, c’est de destiner les animaux domestiques à mourir de vieillesse après une vie tranquille et sans stress, et seulement à partir de ce moment là utiliser leur peau pour faire des vêtements et bien sur interdire totalement la chasse aux animaux sauvages à des fin commerciales et médicales (viande, ivoire, cuir, peau, etc …). J’ai déjà entendu de vive voix des personnes dire : « je n’achèterai jamais un voiture qui a des sièges en cuir et un volant recouvert de cuir » … Ça me laisse pantois … Est-ce pour ce donner bonne conscience vis à vis de ceux qui l’entourent ou est-ce de la connerie à l’état pur ???? Il y a plus grave de nos jours que de divaguer de la sorte. Protégeons les animaux INTELLIGEMMENT , arrêtons de nous prendre pour des Dieux, et la Terre entière, Animaux et Humain inclus, s’en porteront bien mieux. Très cordialement. YVES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité