A la uneFaits Divers

GARD Elle tue sa mère et veut sortir de détention à cause de troubles psychiatriques

Une femme de 66 ans est mise en examen depuis novembre 2018. Elle évoque des troubles psychiatriques pour demander sa sortie...

Photo d'illustration

Le 16 novembre 2018 la police est appelée sur la commune des Angles, près d'Avignon, pour le décès d'une dame de 86 ans, qui a été tuée.

Des traces de coups sont constatées par le médecin légiste du CHU de Nîmes appelé sur place. La vielle dame est morte " de polytraumatisme", indique la juge de la chambre de l'instruction de Nîmes qui examine ce mercredi la demande de remise en liberté souhaitée par la mise en cause.

Rapidement l'enquête avance. Dans l'appartement se trouve la fille de la victime, une femme de 66 ans, qui tient des propos décousus. La fille de l'octogénaire sera l'unique suspecte de ce "meurtre sur ascendant". La vieille dame avait déjà indiqué quelques jours avant le drame qu'elle avait peur de sa fille. Et pour cause !, cette dernière était soignée pour des troubles psychiatriques.

Mise en examen et en détention depuis novembre 2018, la fille de la victime "est atteinte d'une maladie mentale évidente et sa place n'est pas en détention, mais en service hospitalier spécialisé", indique son avocat qui soutient ce mercredi matin une remise en liberté. "En prison les soins ne sont pas adaptés à sa pathologie", complète l'avocat.

"Cette dame a déjà effectué des séjours en psychiatrie et elle est sortie après quelques jours d'hospitalisation. Je ne peux pas admettre qu'elle se retrouve en liberté demain. Pour moi il y a un véritable trouble à l'ordre public", estime pour sa part, Pascale Palau, la représentante du parquet générale de Nîmes, qui s'oppose donc à la libération de la meurtrière présumée. La décision de la cour d'appel est attendue dans les prochaines heures...

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité