A la unePolitique

DIMANCHE MUNICIPALES Vézénobres : Sébastien Ombras et Alain Parisot, deux candidats à la mairie

Sébastien Ombras et Alain Parisot.
Sébastien Ombras et Alain Parisot.

Le maire de Vézénobres, Sébastien Ombras, élu pour la première fois en 2014, brigue un deuxième mandat. Il se retrouvera face à Alain Parisot, son principal opposant depuis six ans.

« En me présentant en 2014 et en faisant 25% au premier tour, j’ai été responsable de l’arrivée au pouvoir de l’équipe actuelle (celle de Sébastien Ombras, Ndlr). Je m’en veux car l’autre équipe (celle de l’ancien maire Bernard Mialhe, Ndlr) était moins clanique et bien plus présente dans la commune ». L’aveu est d’Alain Parisot. En 2014, il aurait selon lui indirectement favorisé la victoire de Sébastien Ombras. « J’ai surtout pris les voix de Bernard Mialhe », concède-t-il avec regret. Six ans plus tard, Alain Parisot ne compte plus faire de cadeaux à celui qui sera son seul adversaire, le maire sortant Sébastien Ombras.

Entré dans l’opposition en 2014, le conseiller municipal Alain Parisot est devenu la bête noire de Sébastien Ombras et ne manque jamais une occasion de tacler l’élu : « Son principal problème, c’est qu’il n’est pas présent. Il travaille à l’agglo et estime qu’une journée par semaine suffit pour s’occuper de Vézénobres ». Autre constat de l’opposant : « Derrière la jolie façade qu’est Vézénobres, rien n’est fait pour que les habitants restent. Pendant cette mandature, tous les commerces ont changé de propriétaire. Tout le monde cherche à partir car il y a un climat malsain entretenu par la mairie », accuse Alain Parisot.

Alain Parisot. Photo Tony Duret / Objectif Gard

S’il est élu en mars prochain avec sa liste « Vézénobres ensemble et autrement » et son slogan « Un village pour tous », Alain Parisot promet de « mettre l’humain au cœur du village ». Il s’explique : « C’est à nous d’aller chercher les gens. Par exemple, plus personne ne vient au conseil municipal. Je propose d’aller dans les quartiers de Vézénobres pour que tout le monde puisse venir. Deux heures avant chaque conseil municipal, on soumettra les délibérations au public pour avoir son avis. Les séances seront retransmises en direct », se projette-t-il. Le sexagénaire fourmille d’idées : inciter les gens à « végétaliser devant chez eux » ; offrir un petit figuier à chaque nouvel arrivant ; créer plus de stationnement à l’entrée de la commune avec « une navette électrique qui tourne et monte les gens au village » ; ouvrir la mairie tous les samedis pour que la population rencontre ses élus sans rendez-vous. Le programme suffira-t-il à convaincre les Vézénobriens ?

Sébastien Ombras : « Chacun jugera de la constance d’Alain Parisot »

Quand on parle d’Alain Parisot à Sébastien Ombras, le maire réprime un sourire. « Je n’ai pas compté exactement, mais depuis six ans il a voté 95% des délibérations. Et il est où cette fois ? Il y a six ans, il s’était lancé avec un parti de gauche, maintenant il est à La République en Marche. Chacun jugera de sa constance ». Avant de passer à sa commune et à ses projets pour celle-ci, Sébastien Ombras fait une dernière remarque sur son adversaire : « Il est venu me voir en juin pour qu’on parte ensemble. Il voulait être tête de liste parce que son souhait est d’exister à l’agglo ». Le maire sortant a décliné l’offre, préférant repartir avec Liliane Allemand comme tête de la liste « Vézénobres, centre d’avenir ». En cas de victoire, c’est elle qui représentera la commune à Alès Agglomération. Sébastien Ombras, lui, salarié à l’agglo, ne peut y siéger et ne le souhaite pas : « Quand on dit que je ne suis pas présent, je précise que j’ai demandé à passer à 80% pour pouvoir être tous les mardis à la mairie. Le mercredi soir, j’ai une réunion avec les adjoints. Tous les week-ends, je suis à la mairie. Je vis à Vézénobres depuis 1997, tout le monde m’aborde quand je me promène dans la rue, je suis maire à chaque instant ».

Sébastien Ombras, maire de Vézénobres. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Sébastien Ombras, maire de Vézénobres. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Cette commune de Vézénobres, Sébastien Ombras veut en faire « un lieu central entre Nîmes et Alès ». Il explique : « On a une pépite qui est le village médiéval. Ce que je souhaite, c’est que Vézénobres devienne un lieu incontestable du développement économique, pour le médical, l’administratif, l’associatif… ». Parmi ses principaux projets, le maire évoque l’aménagement du quartier du champ de foire : « Il y aura plusieurs phases avec le réaménagement dans un premier temps, puis une maison des associations, un skate parc pour la jeunesse et, enfin, la route départementale en zone 30 au lieu de 50km/h ». Parmi les autres satisfactions, il cite : « On attire les entreprises comme Bastide vaisselle ou S Group. Les gens vont venir habiter à Vézénobres et dynamiser le commerce. Tout est lié : les restaurants fonctionnent certes grâce au tourisme, mais aussi grâce à tous les salariés qui viennent y manger le midi. Au niveau médical, on compte cinq médecins à Vézénobres pour 1 900 habitants. S’ils s’installent ici, c’est parce que Vézénobres rayonne sur 5 000 habitants ».

Interrogé sur cette campagne municipale, Sébastien Ombras se dit « serein » avant de poursuivre : « Je le suis d’autant plus que je fais les choses à fond. C’est un temps de ma vie, mais ce n’est pas toute ma vie. Je le fais pour Vézénobres, mais pas pour un parti politique. D’ailleurs, moi, je ne suis d’aucun parti », sourit-il en ne cachant pas l’allusion à son adversaire « marcheur ». Les électeurs trancheront entre les deux en mars prochain.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “DIMANCHE MUNICIPALES Vézénobres : Sébastien Ombras et Alain Parisot, deux candidats à la mairie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité