A la uneActualitésEconomieSociété

LE 7H50 de Marc Oribelli (UFC Que Choisir) : « Faire jouer la concurrence peut être une bonne chose »

Marc Oribelli, président de l'UFC Que Choisir Nîmes. (Photo : Stéphanie Marin : Objectif Gard)

Alors que les tarifs réglementés de l'électricité font un bond de + 2,4% en ce mois de février 2020, l'Union fédérale des consommateurs (UFC) Que Choisir de Nîmes dresse le bilan de la campagne  "Énergie moins chère ensemble" lancée au plan national. Son président, Marc Oribelli, est l'invité de notre 7H50.

Objectif Gard : La campagne "Énergie moins chère ensemble" a été close au mois de décembre 2019. Avant d'en dresser le bilan, expliquez-nous en quoi elle consiste.

Marc Oribelli : À chaque campagne, l'UFC Que Choisir met en concurrence les fournisseurs d'énergies - électricité et gaz - afin d'obtenir pour les consommateurs les meilleurs tarifs et ce pour une période de deux ans. En plus, dans le cadre de ces campagnes - celle-là est la troisième -, l'UFC s'assure que le contrat passé avec un fournisseur ne contienne aucune clause qui serait de nature à positionner le consommateur en situation de faiblesse. Donc les conditions générales de vente sont revues par des avocats, elles sont expurgées, puis le contrat est fixé. Cette campagne vise aussi à intégrer les petits fournisseurs d'énergie renouvelable pour lesquels un certain nombre de contrats est réservé. Il y a trois étapes dans cette opération. La première, c'est la pré-inscription sur le site de l'UFC Que Choisir. Il y a eu cette année 220 000 pré-inscriptions (au niveau national, NDLR). L'association lance  ensuite l'appel d'offres, lors de cette dernière campagne presque tous les fournisseurs se sont positionnés, soit une douzaine. Le meilleur rapport qualité-prix est retenu. Cette fois-ci il y en a eu deux : Ekwateur pour l'électricité et le gaz et Plüm Énergie, un petit fournisseur d'énergie alternatif. Puis la personne pré-inscrite reçoit une proposition d'offre. Si elle est d'accord, elle adhère à l'offre, dès lors tout le mécanisme d'adhésion se met en marche. Sur les 220 000 pré-inscrits, 120 000 personnes ont changé de fournisseur. Parmi lesquelles 40 000 ont choisi Plüm Énergie. En ce qui concerne le Gard, il y a eu 3 576 pré-inscrits,1 596 ont changé de fournisseur dont 254 pour Plüm.

Au niveau national, on en perd quand même 100 000 entre l'étape de la pré-inscription et celle de l'adhésion, pourquoi ? Parce que pas assez avantageux finalement ?

Soit parce que les personnes considèrent effectivement que ce n'est pas assez avantageux. Soit parce qu'elles laissent passer la date limite ou parce qu'elles voulaient seulement avoir une idée de leur positionnement en matière de coût de l'énergie. D'autres trouvent que c'est compliqué parce que la démarche s'effectue via Internet.

Quel est le montant de l'économie faite par les 1 596 Gardois adhérents à la campagne "Énergie moins chère ensemble" ?

Pour le Gard, l'économie est de 239 392 euros. En moyenne, c'est 150 euros par personne sur un an. Il faut savoir que l'abonnement et la consommation représentent à peine 50% du prix d'une facture d'électricité. Les autres 50%, ce sont les taxes. Nous, nous n'intervenons que sur la partie consommation, soit sur les 35% du montant de la facture.

Individuellement, chacun peut faire cette démarche de mise en concurrence. Pourquoi passer par le biais de l'UFC Que Choisir ?

L'idée, c'est de montrer aux gens qu'il ne faut pas avoir peur. Faire jouer la concurrence peut être une bonne chose. C'est une opération de formation et d'information. Le problème de la démarche individuelle, c'est qu'elle est difficile à conduire parce que la présentation n'est pas la même d'un opérateur à l'autre, parce que certains vont vous annoncer un tarif mais ne vous parleront pas des taxes, etc. Le faire seul, on peut bien sûr - nous avons un comparateur sur internet - mais c'est plus compliqué. Et puis, l'UFC Que Choisir s'est engagée, en cas de problème avec le fournisseur, à défendre les personnes même si elles ne sont pas adhérentes à l'association. Donc on assure un service complet, depuis le contrat initial jusqu'à l'éventuel litige, si litige il y a.

Quels sont les frais d'inscription ?

Il y a deux frais d'inscription, payés une seule fois. Une campagne comme celle-là, ça coûte. Je crois que la première campagne a coûté entre 300 000 et 400 000 euros. Donc si vous êtes adhérent de l'UFC Que Choisir, c'est 4 euros par type d'énergie sinon c'est 10 euros. L'association essaie juste de se rembourser les frais qu'elle a avancé dans le cadre de l'ensemble des études, de la mise à disposition d'un site, etc. Bien sûr, nous ne conservons pas les informations (nom, prénom, numéro de téléphone et adresse e-mail) des personnes pré-inscrites qui ont finalement décidé de ne pas adhérer.

Propos recueillis par Stéphanie Marin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité