A la uneActualités

ROCHEFORT-DU-GARD La base de loisirs des Cigales change de mains

L'acte de vente de la base de loisirs des Cigales a été signé ce mardi matin à Rochefort (photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’acte de vente de la base de loisirs de Cigales, à Rochefort-du-Gard, a été signé ce mardi matin. La propriété de l’équipement passe de la Caisse d’allocations familiales de Vaucluse au Syndicat intercommunal pour le développement social des cantons de Villeneuve et de Roquemaure (SIDSCAVAR).

Une vente qui intervient après de longues négociations, pour un montant de 1,93 million d’euros sur dix ans. Les communes adhérentes au SIDSCAVAR vont donc devoir se faire fourmi pour acquérir les Cigales. « C’est un jour à marquer d’un pierre blanche » pour le président du conseil d’administration de la CAF de Vaucluse, Georges Boutinot. Il faut dire que la CAF de Vaucluse était propriétaire des lieux depuis cinquante-cinq ans, « au bénéfice des enfants avignonnais et de ceux résidant dans les communes gardoises du SIDSCAVAR », rappellera-t-il.

Une base de loisirs que la CAF vend aujourd’hui d’une part « pour permettre (au SIDSCAVAR) de bénéficier d’un outil de travail envié par de nombreux partenaires », note Georges Boutinot, mais aussi « pour redéployer des moyens (de la CAF de Vaucluse, ndlr) en faveur de l’ensemble de la population allocataire vauclusienne. » Il faut dire que de par sa position gardoise, la base de loisirs ne bénéficiait pas à l’ensemble des Vauclusiens.

Dans ce cadre, le SIDSCAVAR est apparu comme « le partenaire incontournable et légitime » aux yeux de la CAF pour reprendre la base de loisirs, et conserver sa vocation de structure d’accueil de l’enfance/jeunesse. D’ailleurs, dans le cadre de la convention territoriale globale signée avec le SIDSCAVAR et la CAF du Gard en 2017, « ce rachat est assorti d’un engagement à conserver la destination sociale des lieux et à développer sur place une dynamique de service de qualité en faveur des familles résident dans les communes du SIDSCAVAR », rappelle le président de la CAF de Vaucluse. Un engagement pris sur vingt ans, assorti d’une clause anti-spéculative pour la même durée.

Un changement dans la continuité

Le président du SIDSCAVAR, Farès Orcet, ne dira pas autre chose, affirmant que cette transaction « n’a rien d’une opération immobilière à finalité commerciale », mais « correspond à un projet de développement territorial. » Car le SIDSCAVAR ne découvre pas la base des Cigales, qu’il gère depuis 2016 et où il accueille déjà plus de 1 820 enfants et jeunes différents dans le cadre de l’accueil de loisirs sans hébergement et du « Réso’Ados », un multi accueil de 43 places, une permanence du lieu d’accueil parent-enfant, certaines activités du relais assistantes maternelles, et où la direction de la petite-enfance et de l’enfance/jeunesse ont été regroupées depuis le mois de septembre dernier. Le SIDSCAVAR y a également installé son service de restauration à domicile pour les seniors, et une antenne du chantier d’insertion du syndicat.

Et « le SIDSCAVAR porte le projet de développer ici un carrefour intercommunal de la parentalité et des rencontres entre générations », avance Farès Orcet. Le syndicat envisage également d’en faire « un équipement socio-éducatif et culturel à destination des six communes qui constituent le SIDSCAVAR (Villeneuve, les Angles, Pujaut, Rochefort, Sauveterre et Saze, ndlr) », poursuivra son président.

Pour y parvenir, il a donc fallu arriver à cet accord à près de deux millions d’euros, qui n’était « pas le choix le plus mercantile », affirmera Georges Boutinot, mais « le plus évident des témoignages de l’attachement des maires et de la confiance qu’ils portent aux élus qui animent le conseil syndical », affirmera pour sa part Farès Orcet. Dans cette démarche, le syndicat a reçu le soutien de la CAF du Gard, « qui va (l’)accompagner à continuer de faire chanter les Cigales », affirmera son président François-Xavier Degoul.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité