A la unePolitique

MUNICIPALES À Nîmes, Marine Le Pen en renfort du candidat Gillet

De gauche à droite : Julien Sanchez, Yoann Gillet, Marine Le Pen, Nicolas Meizonnet, Gilbert Collard (Photo : Coralie Mollaret)

Après la fusillade lundi soir dans le quartier de Pissevin, le Rassemblement national met la sécurité au cœur de sa campagne pour les élections Municipales. 

« Dans une campagne, il peut se passer beaucoup de choses. » Ce vendredi après-midi à Nîmes, Marine Le Pen est venue prêter main forte à son candidat, Yoann Gillet. Si les sondages donnent vainqueur le maire sortant, Jean-Paul Fournier, au détriment du trentenaire, la président du Rassemblement national soutient : « On peut créer la surprise. Les planètes sont alignées. »

Par « planètes», Marine Le Pen entend circonstances. Dans sa stratégie d’implantation locale, à Nîmes l’extrême-Droite ne part pas de zéro. À la tête du groupe Rassemblement national et Droite populaire au conseil municipal, Yoann Gillet a acquis une certaine expérience. Une expérience nourrie également, pour ce professionnel de la politique, par son poste de directeur de cabinet à la ville de Beaucaire.

Afin d'élargir son potentiel électoral, Yoann Gillet cherche à ratisser les électeurs de Droite. À la mi-janvier, il a pris un malin plaisir à présenter sa nouvelle recrue : le conseiller municipal Christophe Rolland, élu sur la liste de Jean-Paul Fournier en 2014. Cette semaine, une autre « planète » ou plutôt un événement inattendu pourrait conforter les ambitions du jeune loup : la fusillade dans le populaire quartier de Pissevin.

Marine Le Pen : « le maire peut faire quelque chose ! » 

La sécurité est la thématique de prédilection de l'extrême-Droite. Marine Le Pen sortira d'ailleurs un "livre blanc", le 26 février, prônant un renforcement du pouvoir des maires en la matière. « Le maire peut faire quelque chose ! », soutient Marine Le Pen qui cogne : « Nîmes est dirigée par le laisser-aller ! »  Yoann Gillet poursuit la charge : « Les élus sortants disaient que j’étais démago ? Regardez, le maire de Nîmes et son ex-allié, Yvan Lachaud, reprennent mes propositions sur l’augmentation du nombre de policiers municipaux ! »

Il y a une semaine le candidat a affiché son nouveau slogan « Stoppons la racaille » sur ses tracts de propagande électorale, faisant de la sécurité sa priorité. Pour autant, le tout sécuritaire peut-il être la seule réponse au problème ? A priori oui pour l’extrême-Droite. S’il était maire de Nîmes, Yoann Gillet mettrait « du "bleu" partout, des brigades cynophiles, des agents équipés de flash-ball. Si la police nationale n’est plus sur le terrain, nos policiers municipaux prendront le relais. Les élus doivent se bouger et pas uniquement en période d’élection ! » Et Marine Le Pen d'abonder à nouveau : « En politique, il y a des priorités. » Gare toutefois à ne pas faire l’impasse sur d’autres… 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “MUNICIPALES À Nîmes, Marine Le Pen en renfort du candidat Gillet”

  1. Bien sûr la sécurité, évidemment la sécurité, tellement délaissée par tous depuis des décennies. Nous avons le devoir de tout faire pour protéger ceux qui subissent la violence au quotidien. Yoann GILLET fera tout pour remettre de l’ordre partout. Pas 1 quartier ne sera abandonné. C’est aussi cela, la république.
    Et puis l’attractivité économique, l’environnement, le patrimoine, la culture, le sport, les écoles, la circulation et le stationnement…
    Avec les Nîmois qui veulent faire bouger Nîmes, nous le ferons.
    Je sais que beaucoup sont porteurs d’idées tant sur la propreté que le patrimoine ou le commerce. Nous serons à l’écoute et entendrons. C’est mon engagement.

    conseiller R.N Nîmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité