A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocodiles sauvés par les Lions

Avec un but de Koné et une passe décisive de Sarr, les Nîmois s’imposent 1-0 et ils peuvent remercier leurs deux internationaux sénégalais.

Benrahou face à un défenseur angevin (photo Anthony Maurin)

Le Nîmes Olympique a décroché sa quatrième victoire consécutive en disposant d'Angers 1-0, grâce à un but de Koné. Les Crocodiles ne sont plus barragistes et poursuivent leur remontée au classement de la Ligue 1. Ils sont désormais 17e.

Cette rencontre était l’opposition entre deux équipes aux dynamiques biens différentes. Si les Angevins restaient sur trois défaites, les Nîmois venaient d’enchaîner trois victoires (Monaco, Dijon et Nice). Évidemment, pour les Crocodiles, l’objectif était de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Le début de match était chaud, avec Sada Thioub qui était sifflé à chaque fois qu’il touchait le ballon. Le Sénégalais a passé trois saisons à Nîmes avant de signer à Angers cet été. Cela n’a visiblement pas été digéré par une partie du public des Costières.

Nîmes peine à se procurer des occasions

Comme contre Dijon, les joueurs de Bernard Blaquart (suspendu) décidaient de mettre très rapidement une grosse pression sur le but adverse. Mais les Angevins étaient manifestement moins faciles à bousculer que les Bourguignons. Les Nîmois avaient du mal à se procurer des occasions. Toutefois, à la suite d’une bonne combinaison entre Benrahou et Roux, ce dernier était trop court sur un centre du premier (10e). Les Crocodiles voulaient jouer dans un petit périmètre, et comme Angers défendait bien, la rencontre prenait parfois des allures peu académiques. Le trio Benrahou, Ferhat et Roux se trouvait à merveille et, au quart d’heure de jeu, Roux centrait pour Benrahou dont la reprise n’était pas cadrée (15e).

En l’absence du duo Deaux-Valls, la paire Fomba-Sarr montrait des choses intéressantes, mais dans le jeu Nîmes avait du mal à trouver la faille. Il restait alors les coups de pieds arrêtés. Sur un corner de Philippoteaux, Roux déviait le ballon de la tête, mais Ferhat ne pouvait pas redresser la trajectoire du ballon (25e). Trois minutes plus tard, une action partie de Paquiez dans le camp nîmois se terminait par ce même Paquiez en pointe, mais le défenseur ne pouvait pas reprendre le ballon et heurtait Butelle (28e). Peu après, un centre de Ferhat était trop fort pour être négocié par Benrahou (30e).

Pas de penalty pour les Crocodiles

Angers ne montrait pas grand-chose, mais sur un corner une tête de Perreira faisait trembler les supporters Nîmois (38e). Juste avant la pause, un centre de Ferhat était visiblement repoussé dans la surface de réparation par le bras de Thomas, le défenseur angevin. Les Nîmois réclamaient le penalty que monsieur Abed n’accordait pas. Mais quelques instants plus tard, il arrêtait le match pour demander l’avis de la VAR pour finalement ne rien accorder aux Nîmois !

Au retour des vestiaires, Nîmes reprenait le siège du camp angevin. Ferhat servait parfaitement Roux dans la surface de réparation d’Angers, mais Butelle sortait bien au devant du Nîmois (52e). Dans la foulée, à la suite d’un corner, une tête de Sarr était détournée par Thomas sur la barre de Butelle (53e). Le NO n’avait pas de chance et ses joueurs allaient baisser un peu le pied.

Un but 100% sénégalais

Du coup, Angers montrait le bout de son nez. Un centre de Peraira était repris par Ninga qui ratait le cadre (57e). Mais le SCO finissait à dix après l’expulsion de Ninga, à la suite d’une grosse faute sur Ferhat (75e). Le Nîmois, touché à l'arcade, sortait sur civière et Koné entrait en jeu pour sa première aux Costières. L’effet était immédiat : sur un très bon centre de Sarr, Koné, du genou, propulsait son premier ballon au fond des filets de Butelle (1-0, 79e). Les Costières explosaient grâce à ce but 100% sénégalais. Il fallait maintenant tenir. C'est ce que faisaient parfaitement les Nîmois. Ils décrochaient ainsi leur quatrième victoire consécutive et passaient de la 18e à la 17e place, n'étant donc plus barragistes. La bande à Blaquart est bien partie pour écrire une nouvelle page de sa formidable histoire.

Norman Jardin

25e journée de ligue 1. Stade des Costières. Nîmes Olympique – Sporting club de l’Ouest Angers 1-0 (mi-temps : 0-0). Spectateurs : 12 417. Arbitre : Karim Abed. But : Koné (80e). Avertissements à Angers : Fulgini (3e) et Doumbia (15e). Expulsion à Angers ; Ninga (75e).

Nîmes : Bernardoni – Paquiez, Landre, Martinez, Miguel (Briançon, 87e) – Fomba, Sarr – Ferhat (Koné, 75e), Benrahou, Philippoteaux (Ripart, 66e) – Roux. Remplaçants non utilisés : Dias, Alakouch, Valerio, Buades. Entraîneur : Bernard Blaquart.

Angers : Butelle - Manceau, I. Traoré (cap.), R. Thomas, Doumbia - Santamaria - Thioub, Pereira Lage, Fulgini (Mangani, 58e), Ninga – Bahoken (Alioui, 71e). Remplaçants non utilisés : Petkovic, Bamba, Pellenard, Ould Khaled et Bobichon. Entraîneur : Stéphane Moulin.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité