A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce lundi 17 février 2020

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en cinq infos !

Nîmes Olympique

l'Angevin Ninga expulsé après sa faute sur le Nîmois Ferhat (photo Anthony Maurin)

Moulin mauvais perdant ? À l’issue de la défaite de son équipe au stade des Costières samedi soir, Stéphane Moulin, l’entraineur angevin s’est plié à la traditionnelle conférence de presse d’après-match. Lors de cet exercice, que les coaches n’apprécient guère, surtout après avoir perdu, le technicien d’Angers SCO a tenu des propos contradictoires au sujet du carton rouge reçu par son attaquant Casimir Ninga à la suite d’une grosse faute sur le Nîmois Zinedine Ferhat : « Le carton rouge est mérité » et il a poursuivi  : « Je constate que les dernières équipes qui ont joué contre Nîmes ont fini à 10 » Sans vouloir approfondir sa théorie, Stéphane Moulin voulait peut-être insinuer que les arbitres était indulgents, voir favorables aux Crocodiles. Cela intervient quelques jours, après des propos de Stéphane Jobard, l’entraîneur de Dijon FCO qui avait déclaré : « Les arbitres connaissent les Nîmois mais ils tombent dedans » laissant penser que les joueurs de Nîmes étaient des simulateurs. Deux insinuations qui viennent d’entraîneurs en grande difficulté. Dans ce contexte, il est important de rappeler que le NO est un des clubs les plus sanctionnés de la ligue 1 avec cinq cartons rouges reçus (Briançon, Martinez, Miguel, T. Valls et Paquiez) et qu’il s’est retrouvé à 9 contre 11 à deux reprises cette saison (Nice et Lyon). L’équipe Nîmoise est aussi une de celles qui ont le plus eu de penaltys en sa défaveur (4). Comme indulgence des arbitres l’on fait certainement mieux.

Miguel devrait rater la venue de Marseille (photo Anthony Maurin)

Marseille sans Miguel. Le défenseur latéral gauche du Nîmes Olympique a écopé d’un carton jaune samedi dernier lors de la victoire de Nîmes face à Angers 1-0. Déjà averti lors des 21e (Saint-Étienne – Nîmes 2-1) et 22e (Nîmes-Monaco 3-1) journées, le Crocodile devrait prochainement être suspendu pour accumulation de carton jaune au cours d'une période de dix matches. Selon toutes vraisemblances, Florian Miguel devrait rater la réception de l’Olympique de Marseille le 28 février. L’ancien Tourangeau est le Nîmois le plus sanctionné cette saison avec sept cartons jaunes et un carton rouge. En revanche pour Gaétan Paquiez, qui était sous la menace d’un troisième avertissement, l’avenir s’éclaircit puisque le carton qu’il avait reçu à l’Orange Vélodrome le 21 décembre dernier (OM – Nîmes 3-1) sortira de la fameuse période des dix matches à l’occasion de la venue de l’Olympique de Marseille aux Costières.

Kone qui fête son premier but aux Costières (photo Anthony Maurin)

Koné, le 195e. Le nouvel attaquant du Nîmes Olympique a fait fort ce week-end. Entré à la 75e minute de la rencontre face à Angers, Moussa Koné n’aura au besoin que de 300 secondes pour faire trembler les filets averses. L’international Sénégalais, qui fêtait sa première apparition à domicile devient le 195e joueur à marquer un but pour le Nîmes Olympique dans le stade des Costières. Il est aussi le 10e cette saison à ouvrir son compteur dans l’antre des Crocodiles après Ferhat, Denkey, Philippoteaux, Martinez, Sainte-Luce, Stojanovski, Benrahou, Miguel et Roux.

Voici la meilleure équipe de Ligue 1 en 2020 (photo Anthony Maurin)

2020 au top. C’est un classement dont les supporters Nîmois ne se lassent pas. Depuis le début de la phase des matches retour, le Nîmes Olympique est tout simplement la meilleure équipe de Ligue 1. Le bilan des Crocodiles est le suivant : cinq victoires, une défaite, 12 buts marqués et quatre buts encaissés. Avec 15 points de récoltés depuis le début de l’année 2020, les joueurs de Bernard Blaquart devancent le Paris-Saint-Germain (14 pts), Marseille (14 pts), Metz (11 pts) et Brest (11 pts). Dans le bas ce classement symbolique, on retrouve Rennes (5 pts), Amiens (3 pts), Saint-Étienne (3 pts), Angers (2 pts) et Toulouse (1pt).

AS Rousson

Première réussie pour Barbosa. Lundi dernier, l'ancien footballeur professionnel Cédric Barbosa a été nommé entraîneur de l'Avenir Sportif Roussonnais qui évolue en R1, le sixième échelon du foot français. Un temps après avoir rechaussé les crampons pour jouer en D1 à Saint-Privat-des-Vieux avec son fils, l'ancien Montpelliérain se lance dans sa première expérience d'entraîneur à l'approche de ses 44 ans. Une première sortie qui s'est soldée par une victoire à domicile 2-1 en match en retard face à Uzès et qui lui permet de sortir de la zone rouge. Un nouveau coach pour le club cévenol après le départ d'Hamid El Rharib. "Il a arrêté pour des raisons familiales. J'ai choisi Cédric car c'est un ami et quelqu'un qui a disputé plus de 500 matches dans sa carrière professionnelle. La première fois que l'on avait évoqué cette possibilité il n'était pas chaud, cette fois-ci il a saisi l'opportunité", détaille le directeur sportif Mouss Guiza.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité