A la unePolitique

MUNICIPALES Formation et tourisme : les mesures phares d’Yvan Lachaud

Olivier Jalaguier, Pascale de Salaberry et Yvan Lachaud de la liste "Nîmes en mieux" (Photo Corentin Corger)

Même s'il a présenté l'essentiel de son programme vendredi dernier, Yvan Lachaud, de la liste "Nîmes en mieux !", a souhaité détailler ses propositions en matière de formation, développement économique et de tourisme, ce mardi matin. 

Ce mardi, Yvan Lachaud a souhaité présenter en détail la partie consacrée au développement économique et au tourisme dans son programme municipal. "Le développement économique est impossible sans développer des formations sur notre territoire où l'on souhaite un investissement massif", plante d'abord le candidat soutenu par La République en marche. Comme évoqué précédemment, son projet est de créer un véritable campus universitaire en face du site Hoche Sernam qui devrait accueillir environ 30 000 étudiants d'ici 2030. Ce qui revient à doubler le nombre d'étudiants à Nîmes (actuellement à 15 000) en seulement 10 ans.

Pour permettre aux locaux de faire des études supérieures sans se déplacer mais aussi d'attirer des étudiants non gardois, Yvan Lachaud mise sur l'accueil d'une université de technologie. "C'est la seule niche qui n'existe pas à Montpellier", constate-t-il dans un souci de se démarquer de la capitale héraultaise.

Des formations spécifiques dans un premier temps mais aussi de l'espace pour créer des logements. "On va réhabiliter le quartier Richelieu pour du logement locatif et puis il y a de la place sans aucun problème. S’il n’y a que le problème du logement à régler, c’est très simple", assure avec beaucoup de certitudes la tête de liste. Son colistier Olivier Jalaguier estime que pour atteindre ce cap, cela revient à construire en moyenne 700 logements par an.

Remettre à plat le dossier Unesco

La volonté est aussi de poursuivre les dynamiques entreprises en tant que président de Nîmes métropole en développant le site de l'Eerie, les formations aéronautiques à l'aéroport de Garons et faire venir l'école Thierry Marx. C'est à dire des formations accessibles avec peu de diplômes. Pour le développement économique, Yvan Lachaud entend bien emprunter les pistes ouvertes par l'Agglo au niveau des zones d'activité économique pour attirer des entreprises : "Nous avons 15 M€ de prévus sur le Marché gare, le site de Magna Porta, la base Oc’via avec 80 hectares rachetés à la SNCF et c'est acté pour l'agrandissement de la zone de Grézan qui sera saturée d’ici deux ans." 

En matière de tourisme, le candidat centriste souhaite fusionner l'office de tourisme de Nîmes et celle de la Métropole. Il prévoit aussi de se préoccuper avec attention de cet épineux dossier : inscrire la cité au Patrimoine mondial de l'Unesco. "Il y a peut-être eu de la précipitation, de l'incompétence et un peu trop de certitude. Cet échec est un véritable raté et un affront pour les Nîmois. On ne peut pas aller devant un jury international avec un avis négatif, c'est une erreur monumentale", regrette Olivier Jalaguier quant aux recommandations émises par le Conseil international des monuments et des sites (Icomos). Remettre à plat ce projet comme celui du palais des congrès où la tête de liste évoque déjà un moratoire (une suspension). "Nous n'imaginons pas un palais des congrès sans stationnement", conclut-il. Voilà un autre sujet qui n'a pas fini de faire parler.

Corentin Corger

Etiquette

3 réactions sur “MUNICIPALES Formation et tourisme : les mesures phares d’Yvan Lachaud”

  1. Elu depuis 2017, 1° adjoint puis 2° ou 3° adjoint au finance jus qu à fin 2018 président de NIMES METROPOLE depuis 2014 que n a til rien fait? Pourquoi pointer ses co—ries. Allez ouste du balai

    1. Il n’a rien fait ou ce qu’il a pu. Il ne vous échappera pas que le MaiRe est Fournier et qu’il n’est pas un homme avec lequel on discute et on propose. Ce n’est pas un homme ouvert, en plus si c’est Lachaud qui propose alors là…….même si c’est dans l’interet Des Nîmois il s’en fou.
      Je découvre Lachaud comme un homme ouvert, qui sait écouter, qui observé Qui n’est pas borné et qui a un dynamisme extraordinaire une volonté de fer et de l’ambition pour sa ville et son territoire.
      Je ne pensais pas dire ça un jour, mais je suis très agréablement surpris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité